La Côte d'Opale aura été la zone la plus ensoleillée de France, ce printemps... une première en 70 ans !

Les mois de mars, avril et mai ont été particulièrement radieux, cette année.

La plage du Touquet en mai 2020.
La plage du Touquet en mai 2020. © CORINNE SALA / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
L'année 2020 nous aura joué un tour bien cruel : l'une des plus belles météos dont on puisse rêver en printemps dans le Nord Pas-de-Calais... et l'impossibilité pendant deux mois de sortir de chez soi.

 

731 heures, et ça va encore augmenter


Même si on peut désormais quitter son domicile dans la limite des 100 kilomètres, on peut au moins se consoler en se disant que ce printemps record a tordu le coup aux préjugés qui visent la Côte d'Opale : entre le 1er mars et ce mardi 26 mai, la station météorologique du Touquet a enregistré un total de 731 heures d'ensoleillement, selon les chiffres d'Info-climat. Et il reste encore quelques jours, avant le 31 mai pour voir ce chiffre augmenter.
 
C'est plus que Marseille (720), que Nice (658,), Grenoble (624), Toulouse (558) ou Bordeaux (553), comme le montre le graphique ci-dessous.
 

C'est surtout bien plus que les années précédentes ! Les normales de saison se situent généralement à 127 heures pour mars, 179 pour avril et 200 pour mai. Cette année, on enregistre respectivement 182 heures pour mars, 300 heures pour avril et 249 heures pour mai !
 
© INFO-CLIMAT

Patrick Galois, prévisionniste à Météo France, avait déjà indiqué fin avril qu'il s'agissait d'un mois record pour la ville du Pas-de-Calais. "Avec une anomalie de 75%, Le Touquet vient de battre son record d'ensoleillement d'avril (273 heures en 2010)" (...) À l'autre extrémité, seulement 120 heures de soleil à Tarbes."
 
Le prévisionniste a tweeté un constat similaire, ce lundi 25 mai, soulignant que "pour la première fois en 70 ans de données, une ville de la moitié nord sera sans doute en tête de l'ensoleillement sur une saison météorologique entière."
 
En 2018, déjà, on avait relevé un fort ensoleillement sur la Côte d'Opale, et notamment au Touquet, seule station météorologique de la côte équipée de capteurs permettant de mesurer cette donnée.
 
De quoi conforter la place de la ville comme l'une des principales stations balnéaires dans les Hauts-de-France.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
côte d'opale nature parcs et régions naturelles météo
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter