Coupe du monde de rugby en 2023 : il y aura au moins 4 matchs au Stade Pierre-Mauroy

Publié le Mis à jour le
Écrit par @F3nord
La dernière fois que le XV de France s'est rendu au stade Pierre Mauroy, c'était en 2018.
La dernière fois que le XV de France s'est rendu au stade Pierre Mauroy, c'était en 2018. © AFP

Attention, nouvel événement international annoncé au Stade Pierre-Mauroy !

Après le basket, le football, le handball, le tennis... On va voir une compétition internationale de rugby à Lille. Plus exactement au Stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d'Ascq.

La Métropole européenne de Lille (MEL) a officialisé ce jeudi, son statut de « métropole hôte de la Coupe du monde de rugby en 2023 ». L'information était connue depuis fin 2017 mais on sait désormais qu'au moins 4 matchs sur un total de 48 se joueront au Stade Pierre-Mauroy. On ne sait bien sûr encore lesquels. 
 

La MEL, dans un communiqué, affirme qu'elle en espère de fortes retombées économiques : "La Coupe du Monde de Rugby 2023 sera un puissant vecteur économique et social pour les villes et métropoles hôtes, premiers bénéficiaires des retombées économiques et touristiques de l’évènement : plus de 32 millions d’euros de retombées touristiques pour la seule métropole lilloise. (...)La Métropole Européenne de Lille pourra également compter sur sa proximité avec le Royaume-Uni, qui représentait à lui seul 24 % des visiteurs internationaux lors de la Coupe du Monde de Rugby 2015, avec un panier d’achat moyen de 2 760 € et une durée de voyage de 14 jours."

Les autres métropoles hôtes de cette coupe du monde 2023 sont notamment Paris, Saint-Etienne, Bordeaux ou encore Nantes. En 2007, la région avait déjà accueilli la Coupe du monde de rugby. C'était au stade Bollaert-Delelis à Lens.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.