Coupe de France Hazebrouck-Caen : 5 divisions d'écart, 5 raisons de croire à l'exploit

Oui, Hazebrouck peut éliminer Caen ce samedi 18h en 32ème de finale de la Coupe de France. Certes, les chances du club amateur sont minces. Mais nous avons listé 5 bonnes raisons (un peu optimistes et chauvines !) d'y croire...

1. Parce que la Coupe de France en a vu d'autres


La Coupe de France, c'est LA compétition où les exploits restent possibles. Pas une année sans son "David contre Goliath". Pas une année sans un "petit qui mange un gros". Calais 2000 est évidemment la référence en la matière mais on peut citer aussi

Rappelons quand même qu'Hazebrouck est un club de Régionale 1, l'équivalent de la 6ème division. cela fait donc cinq divisions d'écart. Dans l'histoire de la Coupe, à ce jour, six équipes ont déjà éliminé un adversaire évoluant cinq divisions au-dessus : Gardanne (1960), Sanary (1982), Evry (1986), Schirrhein (2009), Versailles (2010) et Mende (2013). Dans ce dernier cas, les joueurs amateurs de Lozère avaient battu Arles-Avignon, alors en Ligue 2.

Une seule équipe évoluant au 6ème niveau a déjà battu une équipe de 1er niveau (Ligue 1) : Gardanne en 1960 !


2. Parce qu'Hazebrouck est devenu un spécialiste des exploits


Hazebrouck a déjà réalisé deux beaux exploits cette saison en Coupe de France. En battant d'abord lors du 7e tour un pensionnaire de Ligue 2, l'US Quevilly-Rouen. Malgré 4 divisions d'écart. Et avec la manière puisque les Hazebrouckois l'avaient emporté  2-1 dans le temps réglementaire.
 


Déjà en 2016, Hazebrouck avait éliminé deux équipes de Nationale 2. Certes, cette fois, la marche est plus haute mais Hazebrouck aime visiblement franchir des paliers. 


3. Parce qu'Hazebrouck y croit


Ben oui, c'est évident mais c'est important. Les Hazebrouckois ne font pas semblant d'y croire. Ils osent dire qu'un exploit est possible. Réalistes mais combatifs : « Le temps d’un match, les petits peuvent se surpasser et créer l’exploit, alors qu’il était quasi impensable avant le match», rappelle tout simplement Florian Deliessche. "Nous sommes un club de niveau régional avec des joueurs qui travaillent, qui sont étudiants et qui s'entraînent trois fois par semaine et on va jouer contre une équipe de Ligue 1, rappelle Fredéric Persoon, l'entraîneur hazebrouckois. On est prêts au combat, à souffrir, à beaucoup courir, à ne pas avoir le ballon mais ça c'est psychologique..."

De plus, le Sporting-club d'Hazebrouck (22 000 habitants) joue à domicile dans son stade Auguste-Damette. Ce sera à guichets fermés : les 3000 places sont parties en une demi-heure.


4. Parce que Caen ne va pas aligner son équipe-type


Comme souvent, les pros doivent gérer leur calendrier. Et Caen en a un sacré en janvier avec 4 matchs de Ligue 1 : Lille, Bordeaux, Marseille et St Etienne.

Au-delà des 5 blessés de début d'année, l'entraîneur caennais a décidé de laisser une demi-douzaine de "pros" avec la réserve. Même s'il s'en défend, ça ressemble à une gestion d'effectif  : "Plutôt que de faire un groupe avec une équipe qui joue en Coupe comme si on était en championnat avec le risque d'avoir six joueurs qui ne joueraient pas, explique Patrice Garande. Mais il n'est pas question de faire tourner ou de présenter une moitié d'équipe. Je vais aligner la meilleure composition possible pour décrocher, je l'espère, une qualification nette et sans bavure". 

 


5. Parce que personne n'y croit


Un petit club qui joue 5 divisions en dessous d'un gros gagne très rarement. Les sites de paris en ligne le savent et la cote d'Hazebrouck est donc énorme : entre 14 et 19. Ce qui signifie qu'un parieur, en misant 10 euros, pourrait se retrouver avec 190 euros au bout de 90 ou 120 minutes. Ça vaut le coup de tenter ?


 

SC Hazebrouck - SM Caen en direct
Le 32e de finale de la Coupe de France entre Hazebrouck et le Stade Malherbe de Caen qui se dispute ce samedi 6 janvier à 18 heures sera diffusé en multiplex avec deux autres affiches (Guingamp - Niort et Yzeure - Monaco) sur Eurosport 2 et en intégralité sur l'un des canaux d'Eurosport Player et Eurosport 360.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité