Covid-19 : la préfecture de la Somme généralise le port du masque dans l'ouest du département

Alors que les taux d'incidence explosent dans l'ouest de la Somme, la préfecture a signé un nouvel arrêté étendant le port du masque à six communautés de communes du département. Une mesure mineure en attendant les annonces gouvernementales.

La préfecture a étendu le port du masque à six communautés de communes de la Picardie maritime.
La préfecture a étendu le port du masque à six communautés de communes de la Picardie maritime. © Élise Ramirez / FTV

Ce mercredi 27 janvier, la préfecture de la Somme a signé un nouvel arrêté afin d'endiguer la flambée épidémique que connaît l'ouest du département. Dans cet arrêté, les autorités étendent l'obligation de port du masque à l'ensemble des communautés de communes du Vimeu, des Villes Sœurs, d'Aumale-Blangy-sur-Bresle, de la Baie de Somme, de Somme Sud-Ouest et de Ponthieu-Marquenterre.

Pas de confinement local en vue

Ces mêmes communautés de communes ont vu leur taux d'incidence grimper rapidement aux cours des dernières semaines. Dans son point de situation hebdomadaire du 26 janvier, la préfecture y faisait état de jusqu'à 716  nouveaux cas pour 100 000 habitants sur sept jours, un ratio très nettement supérieur à la moyenne du département (222,5).

Face à cette propagation inquiétante du virus, la mesure actée par la préfecture peut sembler dérisoire. Mais alors que la population et les pouvoirs publics sont suspendus aux annonces à venir du gouvernement, les options disponibles pour aller plus loin se font rares. Reste la possibilité d'un confinement local qui ne fait pas l'unanimité chez les élus concernés.

"Pour qu'un confinement local soit efficace, il faut que les moyens de contrôle soient mis en œuvre pour s'assurer qu'il soit respecté, estime Stéphane Haussoulier, vice-président dela communauté d'agglomération de la Baie de Somme. "Ce n'est pas tout de prendre des mesures, il faut les faire appliquer." A fortiori dans un territoire touristique comme celui de l'ouest du département, à quelques jours des vacances scolaires.

Accélerer les vaccinations

Sceptique, l'élu plaide pour un confinement national, et vite. "L'explosion du nombre de nouveaux cas doit obliger à prendre des décisions fortes", développe-t-il. "Et si rien n'est décidé avant le début des vacances, il y aura inévitablement un afflux sur la côte." Sans parler de la situation des lieux d'accueil touristique comme les gîtes, qui sont en train de remplir leur carnet de réservation.

En attendant une décision qui s'avère de plus en plus inexorable, les pouvoirs publics de l'ouest de la Somme espèrent pouvoir accélerer la campagne de vaccination. L'ARS a sollicité le gouvernement pour qu'il opère une répartition géographique des doses en fonction du niveau épidémique des territoires. En Baie de Somme, 5000 doses devraient arriver dans les jours à venir.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
abbeville baie de somme covid-19 santé société