Covid-19 chez nos voisins belges : pourquoi la Belgique passe de 9996 à 9878 décès

Publié le Mis à jour le
Écrit par Quentin Vasseur .

La Belgique était sur le point d'atteindre, hier, le seuil de 10 000 morts du Covid-19, mais a revu ce chiffre à la baisse. On vous explique pourquoi.

La Belgique compte, ce mercredi, 9878 morts du Covid-19 alors qu'elle en comptait 9996 mardi. Ce comptage revu à la baisse ne résulte pas d'un miracle, mais d'un nouveau comptage des autorités sanitaires afin de corriger une erreur.



Selon une information révélée par le journal De Tijd (article en néerlandais), ce sont 121 décès qui ont été comptés en double pendant la première vague de la pandémie : 120 dans des maisons de repos flamandes, et 1 Bruxelles.

Des maisons de repos débordées au printemps

La faute en revient au questionnaire envoyé par l'Agence flamande de santé publique : les maisons de repos n'ont pas eu le temps de remplir de façon optimale (la Flandre a été la région la plus touchée) les données sur les résidents décédés. L'été, plus calme, a été l'occasion de rattraper cela. L'institut de santé publique Sciensano met donc les compteurs à jour, tout en y ajoutant les trois nouveaux décès survenus dans la journée de mardi – avec l'ancien compte, le bilan aurait dû s'établir ce mercredi à 9999 décès.La Belgique, qui a connu à la mi-juillet un léger rebond des cas de Covid-19, a vu ces dernières semaines le nombre de nouvelles contaminations baisser à nouveau. L'incidence (le nombre de cas pour 100 000 habitants) a baissé de 12% en deux semaines, pour s'établir à 62,4.

5300 morts en moins au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, le bilan officiel a lui aussi baissé de 5300 morts au début du mois d'août, avec la mise en place d'une nouvelle méthode de comptage. Ne sont désormais comptabilisés que les décès survenus moins de 28 jours après la détection d'un cas.



Une étude de l'Université d'Oxford avait pointé qu'"un patient qui a été testé positif, mais a été soigné avec succès, sera compté comme mort du Covid même s'il a eu une attaque cardiaque ou s'est fait écraser par un bus trois mois plus tard". Nos voisins britanniques comptent, eux, 41 433 morts depuis le début de la pandémie.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité