Création. Avec "Cabaret" programmé fin juin, la compagnie de théâtre Nif Naf à Lillers, voit la fin du tunnel

Les danseurs et les acteurs de Cabaret, après 12 représentations annulées en 2020-2021 à cause des confinements, sont impatients de retrouver la scène. Quel est le moral des troupes ? Qu'en est-il de leur nouvelle création Cabaret ? Le point avant les représentations de fin juin - début juillet. 

Avec Cabaret, plongée dans l'Allemagne des années 30 à Berlin où les histoires individuelles des personnages se mêlent à la grande Histoire
Avec Cabaret, plongée dans l'Allemagne des années 30 à Berlin où les histoires individuelles des personnages se mêlent à la grande Histoire © Compagnie Nif Naf

On les avait quittés avec la fraîcheur et l'envie de leurs deux ans d'existence... Après avoir enchaîné comme partout en France, trois confinements, c'est-à-dire douze annulations de représentations de multiples renoncements, des répétitions encadrées, limitées en nombre de personnes, avec masques et distanciation sociale, on retrouve aujourd'hui la compagnie de théâtre et de danse Nif Naf (pour Ni fées, ni affaires), comme ayant été un peu secouée, mais ayant plus que survécu à la tempête ! 

Répétition au Palace de Lillers en juin 2020.
Répétition au Palace de Lillers en juin 2020. © Compagnie Nif Naf

La troupe de théâtre, amateure, projette de donner huit représentations de "Cabaret" fin juin-début juillet et ça, pour les 32 danseurs et acteurs de la compagnie, ça n'a pas de prix ! 

Les confinements

Quelques personnes sont parties, une dizaine de nouveaux ont fait leur apparition et intégré le groupe. "Cela n'a été évident pour personne", explique Antonio Scottu, président de l'association qui gère la compagnie de théâtre. "Heureusement, pas de malade avec des conséquences graves". Pendant le premier confinement, plus stricte et plus long, "il a fallu fournir un effort pour maintenir le lien entre les membres de la troupe -des copains- qu'il a fallu réunir par répétitions en visio, réunions autour du projet associatif, créations de vidéo sympathiques ou fabrication de sur-blouses blanches pour l'hôpital de Lens. Car, l'association n'a pas pour vocation que de jouer au théâtre, elle veut aussi avoir une action sociale"
 

Le travail des acteurs, pendant le confinement, en visio-conférence en mars 2021
Le travail des acteurs, pendant le confinement, en visio-conférence en mars 2021 © Cie Nif Naf

Le Palace

C'est la "maison", "la" salle de spectacle de la troupe où elle fait ses représentations et ses répétitions. La compagnie y est retournée entre juin et octobre 2020, régulièrement, avec autorisation et dans le respect des consignes sanitaires. L'idée, installer un nouveau décor, répéter pour les représentations programmées en novembre et décembre 2020. Puis tombe le deuxième confinement. Tout est annulé.

Travail sur le nouveau décor
Travail sur le nouveau décor © Nif Naf

A nouveau il faut remobiliser pour des répétitions. Les danseurs, qui ont besoin de voir ce que cela donne "dans l'espace", en présentiel donc, se rejoignent, dans la boîte d'événementiel sur Béthune "d’un copain", à l'arrêt, et qui dispose d’une grande salle de réunion. 

Répétition "en présentiel" dans une salle de réunion, avec masques et mesures sanitaires respectées, pour les danseurs.
Répétition "en présentiel" dans une salle de réunion, avec masques et mesures sanitaires respectées, pour les danseurs. © Nif Naf

Le moral

Avec tout ça, le mental a oscillé entre satisfaction et déception. "Exemple, hier encore on était très excités à l'idée de jouer le 22 mai lors de la réception d'Allemands à Lillers, dans le cadre d'échanges, de jumelages. Et aujourd'hui [hier] douche froide, c'est annulé, déplore Antonio. Certains s'énervent, d'autres s'arment de courage mais on sait qu'on tient le bon bout, on a envie d'être confiants". 

Le pitch

Berlin, 1930. Cliff Bradshow, un écrivain américain, débarque dans la très célèbre boîte de nuit et haut lieu de débauche : le « Kit Kat Klub ». Là-bas, il rencontre la sulfureuse meneuse de revue, Sally Bowles. Elle, qui cherche à vivre « le plus merveilleux des bonheurs », s’installe chez Cliff, dans la chambre d'hôtel qu'il loue à Fraulein Schneider. Au moment où le pays, frappé de plein fouet par la crise, vacille, les personnages vont voir leur propre histoire se mêler à la grande Histoire...
 

"Cabaret", de la compagnie Nif Naf
"Cabaret", de la compagnie Nif Naf © Nif Naf

Dates

Normalement, huit représentations auront lieu fin juin - début juillet... Les week-ends, comme à l'accoutumée. La confirmation des horaires des représentations doit se faire dans les jours qui viennent. Tout se jouera au Palace de Lillers avec une jauge à 140 personnes par représentation, soit la moitié de la capacité de la salle pour raisons sanitaires. Pas de représentation à Béthune comme cela avait été envisagé pour 2020 ; en 2021, la visibilité des grandes salles est faible et les compagnies professionnelles passent en premier dans les grandes salles.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture théâtre danse