Lillers : "Cinq, le musical", ou les destins entrelacés de danseuses de cabaret

La troupe de théâtre amateure Nif Naf, avec toute la fraîcheur et l’envie de ses 2 ans, danse chante et joue « Cinq, le musical », son spectacle, qui raconte les aventures de 13 personnages d'un cabaret pendant les années folles. A découvrir les 7 et 8 mars ! 
 
La compagnie Nif Naf répète sa création "Cinq, le musical" à voir à Lillers au Palace, les 7 et 8 mars 2020
La compagnie Nif Naf répète sa création "Cinq, le musical" à voir à Lillers au Palace, les 7 et 8 mars 2020 © Jean-Marie Barféty
Un peu stressée, Gaëlle apparaît en tenue de scène noire, affriolante, dans une partie excentrée du Palace à Lillers (Pas-de-Calais). La classe, la metteuse en scène de « Cinq, le musical » dégage une vive énergie ! Démarche assurée, sourire franc, elle est un peu excitée (anxieuse ?) à l’idée de faire sa promo face caméra. Il faut dire que les représentations des 7 et 8 mars approchent et que ce soir, le filage va, en partie, être filmé.

Si une représentation a déjà été effectuée dans la même salle en novembre, l’envie de bien faire reste très forte… Et son possible lot de frustrations et de désagréments sous-jacent ! Du coup Gaëlle, investie pendant plus de 2 ans sur l’écriture, la mise en scène et le jeu, est effectivement tendue.


Qu’à cela ne tienne, Antonio, Thomas, Cécile, Margaux et les autres sont là pour dédramatiser. Ils sont tout comme les huit autres comédiens en tenue d’époque, celle d’un cabaret des années folles en 1928. Le décor est soigné, le côté et l’ambiance rétro bien recréés par les mains habiles des bénévoles. «Il y a beaucoup de débrouille, on chine beaucoup et quand on ne trouve pas on fabrique. Moi, ce qui me fait plaisir c’est d’organiser pour que les rêves, les créations de Gaëlle prennent forme », explique Antonio, époux de cette dernière à la ville, et son frère, comptable du cabaret, sur scène. 
 
Fête au Palace de Lillers lors du filage de "Cinq, le musical".
Fête au Palace de Lillers lors du filage de "Cinq, le musical". © Jean-Marie Barféty

L’équipe technique assise derrière la console termine ses réglages et se lève. Salutations sympathiques entre l’équipe Nif Naf – la Compagnie Ni Fées, ni Affaires – et celle de France 3 Hauts de France, et le filage va pouvoir commencer.

Le spectacle raconte la séparation du couple formé par Anna et Jack, tenanciers d’un cabaret, à quelques jours de l’an 1929. Jack veut vendre, Anna, la meneuse de revue, se bat pour que sa troupe vive et recrute contre l’avis de Jack de nouvelles filles. Les destins de ces dernières seront finalement liés à vie.

"Faut qu'ça jazz"

Le début de l’acte 1 rapidement passé en revue, Gaëlle fait insister les filles sur une scène : la fête d’intégration de la revue. La galerie de personnages sonne juste : il y a là Margaux qui joue Lisa, un personnage timide, un peu pataud, au cœur tendre et qui découvre la vie. Clément - alias Victor dans la pièce -  le barman « grand connaisseur de la gente féminine », comme il se définit avec aplomb. Et puis d’autres danseuses, l’une qui semble calculatrice et réfléchie ou l’autre dans un genre sincèrement empathique. Les visages sont très expressifs et on imagine très vite les caractères et on prend plaisir à découvrir qui est qui… Qui va nuire à qui...  [Voyez au début de cette vidéo la fin de cette scène et le jeu des personnages…]
 
Filage de "Cinq, le musical" à Lillers (1/2)

"Tout est possible dans le théâtre !"

Vient le moment de répéter « Faut qu’ça jazz » de l’emblématique comédie musicale Chicago. Anna, la meneuse de revue, entre en scène : « Très bien mesdemoiselles, montrez-moi ce dont vous êtes capables ! » L’interprétation et la mise en scène sont soignées, les danseurs et danseuses se lancent ensemble dans une chorégraphie sensuelle, et on entre aisément dans l’univers proposé. « Amène toi, la vie nous tend les bras, Faut qu’ça jazz… Démarre vite j’connais un coin dément, où l’alcool coule à flots, sur un piano brûlant !... Chaque soir dans ce boxon ça s’termine en baston… »

« C’est génial, tout est possible dans le théâtre ! » témoigne Céline Thumerel qui joue Margot dans la pièce. Son idée est simple : « Dans la vie on a tendance à nous mettre des étiquettes, nous mettre dans des cases… Là, on rentre dans d’autres vies. Tous les scénarios sont possibles et jouables », ajoute la pétillante comédienne qui précise être dans une seconde famille ici, avec ses partenaires.
 
Margaux Dufour et François Jankowski dans les coulisses du Palace de Lillers entre deux scènes
Margaux Dufour et François Jankowski dans les coulisses du Palace de Lillers entre deux scènes © Jean-Marie Barféty


Passionné, François Jankowski, 18 ans, l’est aussi. Lui a décidé de consacrer sa vie au théâtre. Son père, ancien speaker, présentateur de spectacles aujourd’hui décédé, lui a donné le goût pour le show très tôt. "Chaque fois que je joue, je pense à lui" A 11 ans, il jouait Grease à Lillers, sa commune d’origine. Ayant intégré le cours Florent à Paris -option comédie musicale- et, avec l’envie de vivre une nouvelle expérience, il revient dans sa ville natale, entre un examen de claquettes et un examen de hip hop, pour témoigner devant la caméra de France 3 Hauts de France (voir vidéo). Alias Ugo dans « Cinq, le musical », il incarne un jeune barman qui veut croquer la vie à pleine dents et va tenter d’ouvrir les yeux de Lisa, la danseuse ingénue.
 
"Cinq, le musical" répétition du spectacle à Lillers (2/2)
La compagnie Nif Naf
Novembre 2017 création Nif Naf à Lillers
Fin 2018 – début 2019 : Adaptation de Moulin rouge de Baz Luhrmann avec « Spectaculaire, spectaculaire »
« Cinq, le musical » en novembre 2019 au Palace de Lillers
Mars 2020, nouvelles représentations de « Cinq, le musical »
Novembre 2020, nouveau spectacle
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
théâtre culture