Cet article date de plus de 5 ans

Cyclisme/Championnats de France : après une bagarre, l'équipe nordiste Cofidis privée de son leader

Nacer Bouhanni, leader de Cofidis, a abandonné l'épreuve en ligne des Championnats de France, dimanche à Vesoul, après avoir été "agressé par des personnes alcoolisées" la nuit précédente et blessé à une main.
Fin de Championnats pour le leader de l’équipe cycliste du nord Cofidis. Nacer Bouhanni a abandonné l'épreuve en ligne, dimanche à Vesoul, après avoir été "agressé par des personnes alcoolisées" la nuit précédente et blessé à une main.

Tapage nocturne la veille de l'épreuve

"Dans la nuit précédant l'épreuve, Nacer Bouhanni et son frère Rayane avaient subi un incessant tapage nocturne de la part d'individus présents dans la chambre d'hôtel voisine. Nacer leur a demandé de cesser les nuisances et a alors été agressé par ces personnes alcoolisées", a indiqué Cofidis dans un communiqué.
Le champion de France 2012 a été vu plusieurs fois à la traîne lors de la course en  Haute-Saône, visiblement gêné par sa main, qui était protégée par un bandage.

Quatre points de suture et le Tour de France

Alors qu'il n'avait dormi que deux heures, Nacer Bouhanni a tenu à prendre le départ du  championnat de France et a abandonné à seulement trois tours de l'arrivée (40 kilomètres). Conduit aux urgences, il a reçu quatre points de suture. Aucune fracture n'est à déplorer.

"Sa participation au Tour de France n'est pas remise en cause", conclut Cofidis, qui dévoilera d'ici lundi sa sélection pour la Grande Boucle (2-24 juillet). Le Tour s'élancera samedi du Mont-Saint-Michel.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport