Direct. La participation en baisse pour les élections régionales et départementales dans les Hauts-de-France

Le premier tour des élections départementales et régionales se déroule ce dimanche 20 juin. Décalés en raison de la crise de la Covid, les scrutins se déroulent cette année en même temps et selon un protocole sanitaire strict.

Un bulletin remis dans l'urne à la Chapelle-d'Armentières (Nord) ce dimanche 20 juin lors du première tour des élections régionales.
Un bulletin remis dans l'urne à la Chapelle-d'Armentières (Nord) ce dimanche 20 juin lors du première tour des élections régionales. © Frédérik Giltay / FTV

Ce dimanche 20 juin, les électeurs sont appelés à se rendre aux urnes pour le premier tour des élections régionales et départementales. Cette année, les élections prévues initialement en mars, ont été reportées, en raison de la crise sanitaire, au moins de juin. 

Les deux élections se déroulent en même temps. Une difficulté supplémentaire pour les communes qui doivent gérer un double scrutin tout en prenant en compte les consignes sanitaires à respecter. 

A Tourcoing, le dépouillement vient de débuter

Peu après la fermeture du bureau de vote à 18h, le dépouillement a commencé au bureau 101 de la mairie de Tourcoing, a constaté notre journaliste sur place Frédérik Giltay.

Le dimanche 20 juin, à Tourcoing.
Le dimanche 20 juin, à Tourcoing. © Frédérik Giltay / France télévisions

Fabien Roussel (PCF) a voté

Le secrétaire national du Parti communiste, député du Nord, et déjà candidat pour l'élection présidentielle de 2022, est allé déposer son bulletin de vote ce dimanche 20 juin dans son département. Pour les élections régionales, le Parti communiste soutient la liste d'union de la gauche de Karima Delli.

27,17% de participation à 17h dans les Hauts-de-France

Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, le taux de participation à 17h en France métropolitaine pour les scrutins de ce dimanche 20 juin était de 26,72%. En 2015, à la même horaire, ce score s'élevait à 43,01% pour les élections régionales et à 42,75% pour les départementales. Dans la région des Hauts-de-France, la participation à 17h, de 27,17%, est très légèrement supérieure à la moyenne nationale

Selon Ipsos/Sopra Steria, l'abstention nationale, estimée à 18h30, serait de 66,1%, contre 50,1% en 2015. Celle dans les Hauts-de-France se chiffrerait à 64%, soit 22 points de plus qu'en 2015, un record.

Emmanuel Macron a voté au Touquet

Le président de la République, Emmanuel Macron, s'est rendu dans son bureau de vote au Touquet (Pas-de-Calais) en compagnie de son épouse pour voter ce dimanche 20 juin peu avant 15h. 

Emmanuel Macron, le 20 juin.
Emmanuel Macron, le 20 juin. © CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP

Xavier Bertand a voté à Saint-Quentin dans l'Aisne

Le président sortant de la région Hauts-de-France a voté dans l'école de son quartier à Saint-Quentin aux alentours de 12h30. 

Xavier Bertrand, candidat à sa succession à la tête de la région Hauts-de-France, vote à Saint-Quentin dans l'Aisne
Xavier Bertrand, candidat à sa succession à la tête de la région Hauts-de-France, vote à Saint-Quentin dans l'Aisne © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Participation en baisse à midi

Quelle sera mobilisation des électrices et des électeurs dans les Hauts-de-France à l'issue du premier tour ? C'était la principale inquiétude des candidats et sans surprise le taux de participation est en baisse dans la région. À 12h il est de 12,5% contre 19,16% en 2015, en recul de sept points. Un taux sensiblement identique à celui de la moyenne nationale, soit 12,22%.

Faible affluence ce matin dans ce bureau de vote de La Chapelle d'Armentières dans le Nord
Faible affluence ce matin dans ce bureau de vote de La Chapelle d'Armentières dans le Nord © Frédérik Giltay / FTV

Laurent Pietraszewski a voté

Laurent Pietraszewski, le secrétaire d’État chargé du dossier des retraites et candidat La République en Marche, a déposé son bulletin de vote ce matin, un peu après 11 heures à La Chapelle-d'Armentières (Nord). 

Laurent Pietraszewski à La Chapelle-d'Armentières ce dimanche 20 juin 2021 pour déposer son vote lors des élections régionales.
Laurent Pietraszewski à La Chapelle-d'Armentières ce dimanche 20 juin 2021 pour déposer son vote lors des élections régionales. © Frédérik Giltay / FTV

Sébastien Chenu vote à Denain

La tête de liste Rassemblement national Sébastien Chenu a déposé son vote à Denain (Nord) ce matin un peu avant 11 heures. 

Sébastien Chenu à Denain (Nord) lors du premier tour des élections régionales dans les Hauts-de-France.
Sébastien Chenu à Denain (Nord) lors du premier tour des élections régionales dans les Hauts-de-France. © FTV

Vote en fin de matinée pour Karima Delli

Karima Delli, l'eurodéputée et tête de liste de l'union de la gauche (Écologie Les Verts, France Insoumise, Parti Socialiste et Parti Communiste Français) a voté peu après 11h30 ce matin à Tourcoing dans le Nord.

José Evrard vote à Billy-Montigny

La tête de liste Debout la France et député de la 3ème circonscription du Pas-de-Calais a voté en milieu de matinée dans sa commune de Billy-Montigny.

Ouverture des bureaux de vote

Les bureaux de vote sont ouverts depuis 8 heures du matin. Ce bureau de vote, par exemple, est en plein air, sous le préau d'une école à Berles au Bois, dans le Pas-de-Calais, au sud d'Arras. 

Bureau de vote à Berles au Bois, dans le Pas-de-Calais.
Bureau de vote à Berles au Bois, dans le Pas-de-Calais. © Jean-Louis Manand / FTV

 

Le bureau de vote se situe sous un préau.
Le bureau de vote se situe sous un préau. © Jean-Louis Manand / FTV

Les bureaux de vote aménagés

Selon la circulaire du ministère de l'Intérieur du 28 avril 2021, chacun des bureaux de vote doit être dédoublé pour que les suffrages soient  recueillis séparément, ce qui nécessite des moyens humains supplémentaires. Deux assesseurs sont désignés à minima pour chaque scrutin.

Pour ce qui est des consignes sanitaires, le port du masque est bien évidemment obligatoire. Il faut également respecter la distanciation physique d'au moins 1,5 mètre. Si les deux scrutins se déroulent dans la même salle, pas plus de six électeurs ne doivent être présents simultanément dans le bureau de vote.

Pour éviter de se déplacer, le recours à la procuration de vote a été simplifié cette année. La procuration peut être effectuée en ligne, ce qui facilite les délais de transmission en mairie. Nouveauté également, la possibilité d'être mandaté pour deux procurations.

Les modes de scrutin

Pour rappel, les élections régionales ont lieu tous les 6 ans selon un scrutin de liste proportionnel à deux tours avec prime majoritaire. Les listes des candidats sont constituées en sections départementales. La parité doit s'appliquer pour chaque section. Si une liste obtient la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour, elle reçoit un quart des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis entre toutes les listes qui ont obtenu au moins 5% des suffrages exprimés. 

Si aucune liste n’obtient la majorité absolue au premier tour, un second tour est organisé. Pour se présenter au second tour, une liste doit avoir obtenu un nombre de voix au moins égal à 10% du nombre des suffrages exprimés au niveau de la région au premier tour. Si aucune d'entre elles n'obtient au moins 10%, les deux listes arrivées en tête peuvent néanmoins se présenter au second tour. 

Pour les élections départementales, il s'agit d'un scrutin binominal à deux tours. Les candidats se présentent en binômes, un homme et une femme, par canton. Pour être élu, le binôme doit recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrages égale au quart des électeurs inscrits. Au second tour, seuls les binômes présents au premier tour et ayant obtenu au moins 12,5% des voix des électeurs inscrits sont autorisés à se présenter.

Élections départementales - comment ça marche ? Modalités du scrutin

Les conseils départementaux sont renouvelés dans leur intégralité tous les six ans. 

Les compétences des collectivités

L'enjeu de ces élections est de nommer les nouveaux conseillers départementaux et régionaux. Les compétences des collectivités territoriales sont régies par la loi portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) du 7 août 2015. Ainsi les départements exercent principalement leurs compétences dans les domaines de l'action sociale (l'enfance, les personnes handicapées, les personnes âgées, les prestations légales d'aide sociale), l'éducation (gestion des collèges) et les infrastructures (ports, aérodromes, routes départementales). 

Les régions exercent quant à elles principalement leurs compétences dans le développement économique, l'aménagement du territoire, les transports non-urbains, la gestion des lycées, la formation professionnelle.

Les deux collectivités possèdent des compétences partagées en matière de culture, sport, tourisme, la promotion des langues régionales et l'éducation populaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections élections régionales 2021