Dismaland, l'anti-Disneyland de Banksy servira à faire des abris aux migrants de Calais

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Web

Le parc d'attractrion anti-Disney, Dismaland, situé dans une station balnéaire désertée (Weston-super-Mare), près de Bristol, dans le Sud de l'Angleterre, va être détruit et ses matériaux serviront à la construction d'abri pour les migrants.

C'est une histoire un peu folle. Au départ, le roi du street art Banksy réunit 58 artistes pour recréer un parc d'attraction lugubre, un centre anti-Disneyland. Des touristes du monde entier viennent admirer le travail. Un succès, qui s'est achevé ce dimanche avec la fermeture du parc. Dès lors, l'artiste a décidé de démonter ses structures et de les offrir aux migrants de Calais : " Tout le bois et les accessoires de Dismaland seront envoyés à la "jungle", camp de réfugiés près de Calais pour construire des abris " a t'il déclaré via le site du parc, en publiant ce photo montage :


D'après The independent, le parc a rapporté plus de 20 millions de livres à la commune. Mais là pas question d'argent, ou de ticket. "Les réfugiés étaient un thème dans le parc Dismaland lui-même, qui comprenait des étangs avec des bateaux à moteur remplis de demandeurs d'asile désespérés", explique l'article. L'artiste est donc sans doute sensibilisé depuis longtemps à la cause des migrants.

Le démantelement du parc devrait prendre 3 semaines. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité