• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Elections européennes : dans les Hauts-de-France, le RN très largement en tête mais en baisse par rapport à 2014

Jordan Bardella, tête de liste RN aux élections européennes, ce dimanche soir / © BERTRAND GUAY / AFP
Jordan Bardella, tête de liste RN aux élections européennes, ce dimanche soir / © BERTRAND GUAY / AFP

Le Rassemblement national est arrivé très largement en tête (33,5%) dans les Hauts-de-France dimanche aux élections européennes, enregistrant un score supérieur à celui de Marine Le Pen à la présidentielle de 2017 mais moindre que le résultat du Front national en 2014 sur ces mêmes départements.

Par AFP

Sur l'ensemble des départements Nord, Pas-de-Calais, Somme, Aisne et Oise, la liste de Jordan Bardella recueille 33,5% des voix (2,5 points de plus que Mme Le Pen en 2017), loin devant la liste pro-Macron emmenée par Nathalie Loiseau (17,9%), qui réalise un score un peu en-deçà de celui d'Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle dans la région (19,5%).
 

Dans un contexte de nette progression, d'une dizaine de points, de la participation par rapport à 2014, les écologistes se classent également en troisième position (10,3%) dans les Hauts-de-France, mais avec un score moindre par rapport à leur résultat national.

La France insoumise réalise un petit 7%, loin derrière les 19,6% -et la deuxième place- enregistrés par Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle. La droite et les Républicains, avec lesquels Xavier Bertrand a rompu depuis son élection fin 2015 à la tête du Conseil régional, sont laminés: ils s'effondrent à 6,5%, contre 17,4% en 2014 et 16,1% pour François Fillon en 2017.

 
Elections européennes : les résultats dans le Nord et le Pas-de-Calais
 

Naufrage du PS


Naufrage également pour Raphaël Glucksmann et les socialistes (4,65%) dans cette région historiquement à gauche. "Pour la gauche, la reconstruction est encore longue. Comme on pouvait le craindre, la multiplication des candidatures a été mortifère", a réagi la maire PS de Lille Martine Aubry en appelant, à moins d'un an des municipales, au "rassemblement".

A Lille, où Mme Aubry pourrait briguer un ultime mandat en 2020, c'est La République en marche qui est arrivée en tête (22%), juste devant EELV et son énorme 21,7%. Net vainqueur, le RN connaît toutefois un reflux par rapport à la liste -régionale- emmenée par Mme Le Pen en 2014 (36,2%), même s'il faut noter la concurrence de l'ex-FN Florian Philippot, qui plafonne à moins de 1% dans la région. La baisse est de 3,3 points dans le Nord et jusqu'à 5,3 points dans l'Oise.

Le RN signe néanmoins des scores très significatifs dans certaines communes, notamment du Pas-de-Calais, comme à Hénin-Beaumont, fief de Mme Le Pen, avec 55% des voix, ou à Calais (41,5%), ville LR.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus