hauts-de-france
Choisir une région

En moyenne, un câlin entre deux personnes dure 3 secondes. Mais les chercheurs ont fait une découverte très intéressante : les câlins et les contacts physiques sont bons pour la santé. Explications en compagnie de la psychologue Marylène Govin.

Par Julien Guéry

Les câlins ont un effet thérapeutique sur le corps et l'esprit lorsqu'ils durent au moins 20 secondes. Faire un câlin crée une hormone appelée
« ocytocine », également appelée l’hormone de l’amour.

L’ocytocine a de nombreux bienfaits pour la santé physique et mentale, elle nous aide par exemple à nous détendre, à nous sentir en sécurité et à calmer nos peurs et notre anxiété.
Nous recevons une dose de ce tranquillisant dès que l’on prend quelqu’un dans nos bras, lorsque l'on berce un enfant, que l'on caresse un chien ou un chat, quand on danse avec notre conjoint ou quand on se colle près de quelqu’un…
En fait, le câlin, c’est le plus cadeau que vous puissiez vous faire à vous-même et aux autres!

En plus de libérer de l’ocytocine, les câlins ont d’autres bienfaits:
  • Ils cultivent la patience
  • Ils préviennent les maladies
  • Ils renforcent l’estime de soi
  • Ils stimulent le thymus
  • Ils permettent de communiquer sans parler
  • Ils stimulent la dopamine
  • Ils stimulent la sérotonine
  • Ils permettent un équilibre parasympathique.

Enlacer aide le système immunitaire, soigne la dépression, réduit le stress et favorise le sommeil.
C’est revigorant, rajeunissant et ça n’a aucun effet secondaire désagréable.

Rien que du naturel !

Organique, naturellement doux, sans pesticides, sans conservateurs, sans ingrédients artificiels et c’est sain à 100 %.

9 raisons pour lesquelles vous avez besoins de câlins tous les jours :

Nous avons besoin de 4 câlins par jour pour survivre, de 8 câlins pour l’entretien, de 12 câlins pour croître.
  • 1. Les câlins stimulent l’ocytocine
L’ocytocine est un neurotransmetteur qui agit sur le système limbique, centre émotionnel du cerveau, qui favorise le sentiment de satisfaction, réduit l’anxiété et le stress et rend même les mammifères monogames. C’est cette hormone qui est libérée en grande quantité pendant l’accouchement, ce qui facilite la naissance.
  • 2. Les câlins cultivent la patience
Les connexions sont favorisées lorsque les gens prennent le temps de s’apprécier et de se reconnaître les uns les autres. Le câlin est le moyen le plus simple pour montrer que vous appréciez quelqu’un et que vous êtes reconnaissant. Le monde est un endroit très occupé, agité, et nous nous précipitons constamment sur la prochaine tâche. En ralentissant et en prenant un moment pour offrir des câlins sincères tout au long de la journée, il y a un réel bénéfice pour nous, pour les autres, et nous cultivons notre patience.
  • 3. Recevoir des câlins quotidiennement prévient les maladies
L’affection réduit également le stress qui empêche de nombreuses maladies. En sachant effectivement que le stress est à l’origine de nombreuses pathologies.
Les câlins renforcent le système immunitaire. La légère pression sur le sternum et la charge émotionnelle que crée un câlin active le chakra du plexus solaire. Le thymus est ainsi stimulé, ce qui régule et équilibre la production de globules blancs dans l’organisme, qui vous permettent de rester en bonne santé et loin des maladies.
  • 5. Les câlins permettent de communiquer sans parler
Près de 70 % de la communication est non verbale. L’interprétation du langage du corps peut être basée sur un seul geste et faire un câlin est un excellent moyen pour vous de vous exprimer de façon non verbale envers un être humain ou un animal.
  • 6. Les câlins renforcent l’estime de soi
Les câlins renforcent l’estime de soi, surtout chez les enfants. Le sens du toucher est très important chez les nourrissons. Un bébé reconnaît ses parents d’abord par le toucher. Dès que nous naissons le contact avec notre famille nous montre que nous sommes aimés et spéciaux. Les sensations tactiles de nos premières années sont encore ancrées dans notre système nerveux à l’âge adulte. En grandissant, les câlins que nous avons reçus de nos parents restent imprimés au niveau cellulaire, et les câlins nous le rappellent à un niveau somatique. Par conséquent, les câlins nous relient à notre capacité à avoir de l’amour-propre.
Tout ce que tout le monde fait implique la protection et le déclenchement. Les faibles niveaux de dopamine jouent un rôle dans les maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson ainsi que dans les troubles de l’humeur tels que la dépression.
La dopamine est responsable du sentiment de bien-être et elle est également responsable de la motivation ! Les câlins stimulent le cerveau pour la production de dopamine, l’hormone du plaisir. Les capteurs de dopamine sont les zones stimulées par de nombreuses drogues stimulantes comme la cocaïne et la méthamphétamine.
Tendre la main et faire des câlins libère des endorphines et de la sérotonine dans les vaisseaux sanguins. Les endorphines libérées et la sérotonine donnent du plaisir et font passer la douleur et la tristesse. Cela diminue même les chances d’avoir des problèmes cardiaques, aident aussi à lutter contre l’excès de poids et prolongent la vie. Même faire des câlins aux animaux a un effet apaisant qui réduit le niveau de stress. Faire un câlin pendant une période prolongée augmente les niveaux de sérotonine, améliore l’humeur et crée le bonheur.
  1. 9. Les câlins permettent un équilibre parasympathique
Les câlins équilibrent le système nerveux. La peau contient un réseau de petits centres de pression en forme d’œuf appelés corpuscules de Pacini qui peuvent détecter le toucher et qui sont en contact avec le cerveau par le nerf vague. La réponse galvanique de la peau de quelqu’un qui reçoit et donne un câlin montre un changement de conductance de la peau. L’effet de l’humidité et d’électricité dans la peau indique un état plus équilibré dans le système nerveux, parasympathique.

Et faire un câlin enclenche généralement un sourire sur celui qui le reçoit… Ce que l’on peut également nommer la chaleur humaine…très importante dans la société actuelle où nous vivons !