Dimanche en politique - Picardie

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique - Picardie

30 ans après l’affaire du voile à Creil, reste-t-il des traces ?

(Illustration) / © MAXPPP
(Illustration) / © MAXPPP

Dimanche en politique s'intéresse à l’affaire du voile à Creil 30 ans après. Cette affaire a pris une ampleur nationale et a déclenché des mois de polémiques et de discussions politiques autour des signes religieux à l'école. Zohra Hamdane débat sur ce sujet avec ses quatre invités 

Par Zohra Hamdane

30 ans après : l’affaire du voile à Creil a –t-elle laissé des traces ? 

Dimanche en politique - 30 ans après l'affaire du voile à Creil, reste-t-il des traces ?


En 1989, trois adolescentes voilées étaient exclues temporairement de leur collège de l’Oise parce qu’elles refusaient de retirer leur foulard en classe, le principal du collège de l’époque estimant que le port du foulard représente «  une atteinte à la laïcité et à la neutralité de l’école publique ».  

Dans Dimanche en politique,
  • Nous verrons si une nouvelle affaire du voile à l’école pourrait se produire aujourd’hui ?
  • Comment fonctionne les équipes académiques « valeurs de la république » mis en place par l’éducation nationale pour faire respecter le principe de laïcité à l’école ?
  • Nous donnerons la parole à des associations pour savoir quelle est leur position sur la loi 2004  appliquant le principe de laïcité et interdisant le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics.

4 invités pour en débattre :

  • Julien CAHON, enseignant chercheur en histoire de l’éducation à l’UPJV (Université Picardie Jules Verne). Co-auteur du livre « Les foulards de la discorde »
  • Jérôme Damblant,  inspecteur d’académie référent aux « Valeurs de la République »
  • Zohra Darras, vice-présidente de l’association amiénoise part’âges
  • Zakia Méziani , présidente de l’association identité plurielle, association basée à Tourcoing

A lire aussi

Dimanche en politique - 30 ans après l'affaire du voile à Creil, reste-t-il des traces ?