hauts-de-france
Choisir une région

Documentaires - La France en vrai

Le jeudi soir, deux documentaires, pour porter un regard sur des histoires remarquables, des histoires de société, des histoires de la France en vrai.
Logo de l'émission Documentaires - La France en vrai

DOCUMENTAIRE. Edouard Louis, les années Amiens

Edouard Louis devant le lycée Madeleine Michelis d'Amiens / © Edouard Louis, les années Amiens/Réal. : François Caillat/Prod. ; Acqua Alta - France Télévisions
Edouard Louis devant le lycée Madeleine Michelis d'Amiens / © Edouard Louis, les années Amiens/Réal. : François Caillat/Prod. ; Acqua Alta - France Télévisions

Eddy Bellegueule né en 1992 à Hallencourt, village de Picardie. A 21 ans, il "décède" sous la plume d'Edouard Louis dans "En finir avec Eddy Bellegueule". Mais où se trouve la scène de crime ? A Amiens, dans un lycée, un internat et dans une conférence de Didier Eribon, auteur de "Retour à Reims"

Par MJ

Edouard Louis a 30 ans.
Il n'a QUE 30 ans ! Et pourtant, depuis la sortie de son premier roman il y a presque 10 ans, il ne quitte pas le devant de la scène médiatique. Entre écriture (romans ou pièces), promotion de ses écrits, interprétation théâtrale et conférences sociologiques à travers le monde, il est partout.

Il manquait un documentaire, le voilà. Il est signé François Caillat et recueille les confidences d'"Eddyouard". A Amiens, Eddy n'est plus tout à fait Eddy mais il n'est pas encore Edouard. Amiens sera l'étape entre Hallencourt  - 1400 habitants - et... le monde.

Quand on dit "je change" on donne à d'autres personnes la possibilité de changer
- Edouard Louis

 

Le centre du monde s'est déplacé

Pour Dali, la gare de Carpentras était le centre du monde ; Avec Edouard Louis, Hallencourt l'est devenu, au corps défendant de ses habitants. En 2014, à la sortie de En finir avec Eddy Bellegueule, la classification littéraire en "roman" inscrite sur la couverture ne trompe personne dans le petit village du Vimeu.
Les Hallencourtois n'ont pas envie de le rester (courtois) devant un portrait qu'ils considèrent injustement misérabiliste. Dans un article paru le 16 février 2022, nos confrères du Journal d'Abbeville et du Ponthieu-Marquenterre, à l'occasion de la diffusion du film de François Caillat sur notre antenne, sont retournés dans le village et ont constaté que "Huit ans après le livre d'Édouard Louis, la colère n'est pas retombée à Hallencourt".

Après En finir..., suivent Qui a tué mon père et Combats et métamorphoses d'une femme avec pour paysage principal le Vimeu. Cette trilogie socio-politico-familiale réussit un tour de force en étant, tout à la fois un succès critique et un succès de librairie. Qui plus est bien au-delà des frontières françaises. Si bien qu'une série adaptée, des 2 premiers romans, est en cours d'écriture par James Ivory, le réalisateur franco-américain oscarisé.

Une nouvelle annoncée par Edouard Louis lui-même sur Instagram et relayée dans cet article de Laurence Houtot sur Franceinfo.

Le compte Instagram d'Edouard affichait il y a quelques jours des photos d'une autre nordiste militante, au passé douloureux, connue des téléspectateurs de France 3 pour son rôle de Capitaine Marleau. A quand un rôle pour Edouard dans la série de Corinne ou Corinne dans la série issue des romans d'Edouars Louis ? 

 

Edouard Louis, les années Amiens
Un film de François Caillat
Prod. Acqua Alta/France 3 Hauts-de-France

A voir le jeudi 17 février 2022  à 23h00 sur France 3 Hauts-de-France
A revoir gratuitement pendant 30 jours

A lire aussi