La France en vrai

Le lundi à partir de 22h45, deux documentaires, pour porter un regard sur des histoires remarquables, des histoires de société, des histoires de France.
Logo de l'émission La France en vrai

DOCUMENTAIRE. Enfants de France

un documentaire de Yohan Laffort / © Real Productions
un documentaire de Yohan Laffort / © Real Productions

Portraits d'enfants d'immigrés dans le Nord de la France, qui racontent leurs souvenirs d'enfance et leurs parcours. Un documentaire inédit disponible en ligne pendant 30 jours. 

 

Par France 3 Hauts-de-France

Ils sont nés en France ou sont arrivés très jeunes avec leurs parents algériens ou marocains, quand le pays avait besoin de bras pour se reconstruire. Aujourd’hui, Sheerazad, Idriss, Abdel, Nordine, Foudil et Fayçal s’investissent dans des métiers qui les passionnent, et contribuent à la construction du roman national.

Ils reviennent sur leurs parcours avec beaucoup de sincérité, d’émotion, d’humour aussi, et témoignent des obstacles qu’ils ont dû surmonter pour prendre toute leur place dans la société française.

Montreraient-ils la voie d’une République enfin ouverte à la pluralité et à la richesse de toutes ses composantes ?

Replay

Enfants de France

Un film réalisé par Yohan Laffort
Une coproduction Real Productions et France Télévisions  – Pictanovo
 

Les mots du réalisateur 

Enfants de France
Présentation du documentaire par son auteur, Yohan Laffort - Real Prductions

"Les personnages du film ont pour point commun d’être tous issus des immigrations du travail. Ils s’apparentent à des «transclasses», c’est à dire qu’ils ont pu déjouer en partie la reproduction sociale et culturelle en accédant à des emplois plutôt valorisants et valorisés, un des signes d’une insertion pleine et entière dans la société française."

"Je n’ai pas cherché pour autant des «héros miraculés» de la République, car ces destins d’exception servent encore trop souvent d’alibi en accréditant l’idée que chacun serait pleinement responsable de son sort. L’idée de méritocratie reste bien commode et idéologique, alors que les inégalités d’accès aux études supérieures et aux filières d’excellence sont encore bien criantes en France."


 
un documentaire de Yohan Laffort / © Real Productions
un documentaire de Yohan Laffort / © Real Productions


Notre père nous disait : "On est venus ici, il faut être meilleur que les français ! On n'est pas venus voler, etc."

Idriss Aouira, 47 ans, professeur des écoles à Lille



 
Sheerazad Chekaik-Chaila, 29 ans, Journaliste / © Real Productions
Sheerazad Chekaik-Chaila, 29 ans, Journaliste / © Real Productions
 

Etre journaliste n'est qu'un supplément de mon identité, parmi d'autres choses. Quand on me parle de l'endroit d'où l'on vient, de discruminations que vous pourriez-vivre, vous, en venant de Roubaix, je comprends vos peurs, parce que moi aussi je les ai parfois ressenties. 

Sheerazad Chekaik-Chaila, 29 ans, journaliste

 

A lire aussi