• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Enquêtes de région

Logo de l'émission Enquêtes de région

Les petits gestes et les grands coeurs solidaires

Pourquoi viennent-ils bénévolement ? Comment aident-ils les sans-abris et les Sans Domiciles Fixes ? Altruisme, empathie, solidarité, dans Enquêtes de région, Hélène, Gérard, Marion parlent des valeurs qui les animent et qu’ils partagent. Tous disent "je me sens utile"

Par claude tronel

Revoir l'émission

Dans Enquêtes de région, Thierry Bonté parle solidarité et bénévolat avec Paul Garbe de la Croix Rouge de la Somme à Amiens et Albert Corouge référent territorial "Mine d’idées" de la Fondation de France

Enquêtes de région a rencontré de nombreux bénévoles au grand coeur. Leur vie n'a rien « d'un long fleuve tranquille ». Par des petits gestes et de plus grands gestes, ils donnent de leur temps au profit des plus démunis,

"Sans maille, ça caille" à Lille

Dans Enquêtes de région, nous rencontrerons Hélène et Myriam de "Sans maille, ça caille". Pendant 3 ans, les 2 lilloises distribuent des vêtements aux sans-abris.

En octobre 2016, elles créent une page sur Facebook, "Sans maille, ça caille".  

Quelques partages plus tard, des dizaines puis des centaines de personnes les aident à collecter et distribuer des vetements. Mais pas seulement.

Hélène et Myriam distribuent aussi de la bonne humeur auprès des sans-abris lillois.

Extrait du magazine Enquêtes de région
"Sans maille, ça caille " le facebook solidaire des Sdf - reportage réalisé par Claire Chevalier & Benoit Bugnicourt

"Sans maille, ça caille" le facebook solidaire des sdf

Sur le réseau social, le mouvement "sans maille, ça caille" prend de l’ampleur. Les dons de particuliers affluent. Des entreprises démarchées donnent régulièrement.

En échange, les donateurs généreux sont cités et remerciés. Une bonne action contre un gentil commentaire et des dizaines de « like ». Les photos et souvenirs avec des Sdf sont postés et commentés.


La solidarité rurale à Flavy-le-Martel

Dans l'Aisne, à Flavy-le-Martel, 1600 habitants entre Ham et Saint-Quentin, de nombreux habitants se sont engagés bénévolement.

Catherine et l’association « familles rurales » aident à sortir de l’isolement, co-voiturage, cours d’informatique … la solidarité des petits gestes, de l’entraide la plus simple, à l’aide sociale, en passant par des activités pour lutter contre la solitude.

Extrait du magazine Enquêtes de région
La solidarité des petits gestes à Flavy-le-Martel - reportage réalisé par 
Rémi Vivenot & Eric Henry

La solidarité des petits gestes à Flavy-le-Martel


La Croix-Rouge d'Amiens

Nous irons à la Croix Rouge d’Amiens à la rencontre de bénévoles. Plusieurs sont au RSA, ils ont souvent été eux-mêmes bénéficiaires et veulent à leur tour venir en aide à ceux qui en ont besoin.

Parmi ces bénévoles, il y a Jean-Noël et sa femme Virginie. Lui vient tous les matins, dès 6h, pour faire la « ramasse ». Sa femme, qui ne travaille pas, vient « de plus en plus souvent » (…) « plutôt que de ne rien faire à la maison ».

Extrait du magazine Enquêtes de région
Les bénévoles solidaires à la Croix Rouge d'Amiens - reportage réalisé par Camille Dicrecsenzo & Christelle Sivatta
Les bénévoles solidaires de la Croix Rouge

"Petits Riens", "Thermos" et "Love-room" à Bruxelles

Enquêtes de région s'est rendu en Belgique. A Bruxelles, des associations multiplient les initiatives originales pour aider les plus démunis.  

Tous les soirs jusqu'à fin avril, des bénévoles distribuent, à tout de rôle, des repas chauds pour les plus démunis. Ce système de distribution géré par plusieurs associations a été copié par d'autres villes européennes. L'opération "Thermos" dure depuis 30 ans.

Dans uu autre quartier de Bruxelles, des vivres sont mis dans des frigos ouverts en pleine rue où les SDF viennent se servir. Les habitants peuvent y déposer ce qu’ils ont en trop.

Les initiatives originales pour aider les Sdf à Bruxelles - reportage réalisé par Gonzague Vandamme & Frédéric Giltay

"Petits riens", "thermos", "love-room" pour aider les sdf à Bruxelles


Autre initiative originale : la « love room ». Grace à l'association Corvia, les sans-abris peuvent se retrouver pour un moment d’intimité quasi impossible dans la rue.

En Belgique, 1 habitant sur 7 vit sous le seuil de pauvreté.

  • Le 22è rapport annuel du mal-logement en France en 2017 de la Fondation Abbé Pierre

  • 4 millions de personnes sont sans abri, mal logées ou sans logement personnel.
     
  • Outre ces situations les plus graves, 12,1 millions de personnes sont touchées à des degrés divers par la crise du logement.
     
  • Le nombre de personnes sans domicile a augmenté  +50 % entre 2001 et 2012. Celui des personnes en hébergement contraint chez des tiers de 19 % entre 2002 et 2013.

Enquêtes de région
Mercredi 1er mars après Soir 3
Mercredi 8 mars à 09h50



Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française