Vous êtes formidables

L'actu des Hauts-de-France que vous allez liker, du lundi au vendredi à 10h15
Logo de l'émission Vous êtes formidables

Rencontre avec Hélène Delmaire, la peintre lilloise du film “Portrait de la jeune fille en feu”

Rencontre avec Hélène Delmaire, la peintre lilloise du film « Portrait de la jeune fille en feu »
Rencontre avec Hélène Delmaire, la peintre lilloise du film « Portrait de la jeune fille en feu »

Une aventure étonnante pour la pétillante Hélène Delmaire. Cette artiste lilloise a créé l’univers artistique du personnage de femme peintre du dernier film de Céline Sciamma.
 

Par Elise Benoit

Dans Portrait de la jeune fille en feu, primé à Cannes en mai dernier (prix du scénario), Hélène Delmaire prête son savoir-faire d’artiste à un personnage de peintre.

Repérée sur Instagram par la réalisatrice Céline Sciamma, la peinture de l’artiste Hélène Delmaire est devenue, le temps d’un film, celle de Marianne, l’héroïne de la cinéaste. "Céline Sciamma m’a envoyé un mail et elle est venue à Lille dans l’atelier […]. Je ne savais pas à quoi m’attendre, je ne connais pas le milieu du cinéma, j’en ai une image un peu cliché. En fait, non. Céline Sciamma est quelqu’un de très humble avec qui on a accroché tout de suite."

De rencontres en discussions, les deux femmes ont croisé leurs univers et ont créé une symphonie pour offrir un univers haut en couleur au personnage de Marianne, jouée par Noémie Merlan. Marianne est donc une peintre du XVIIIe siècle qui tombe amoureuse de son modèle, Héloïse.  Elle doit l'observer pour composer un portrait en cachette.
 
Bande Annonce de "Portrait de la jeune fille en feu" de Céline Sciamma

Formée à Florence, dans un petit atelier, à l’ancienne comme au XVIIIe siècle, dans la ville magique de Florence, Hélène Delmaire était la personne idéale pour créer les peintures ou pour dessiner une esquisse, mélanger des pigments et choisir les techniques d’époque.

"Avant le tournage, nous sommes allés au musée du Louvre avec Céline, Claire Mathon, la directrice de la photo, et Thomas Grézaud, le chef décorateur. Nous avons trouvé des peintres plutôt de la fin du XVIIIème siècle, avec des identités artistiques assez diverses. J’ai notamment été inspirée par les portraits de Fragonard ou encore par des peintres anglais, comme Joshua Reynolds", dévoile Hélène Delmaire au journal les Inrockuptibles.
 
Hélène Delmaire
Hélène Delmaire

Une sacrée aventure pour cette artiste qui a su adapter son travail à celui du temps du tournage souvent déstructuré par rapport au film terminé. "Un film ne se tourne pas dans l’ordre chronologique des scènes. Donc un jour le tableau va être terminé, le lendemain, on filme une scène où la peintre commence un détail de ce même tableau. Il fallait par conséquent créer un tableau étape pour chaque séquence, ce qui fait que pour les deux tableaux principaux, j’ai réalisé six ou sept versions", confie Hélène Delmaire.
 
Hélène Delmaire raconte sa peinture

Des créations réalisées sur-mesure qui s’inspirent du personnage de Marianne, de peintres du XVIII et un peu de l’univers d’Hélène Delmaire. Le film est sorti en salle le 18 septembre et la peinture d’Hélène Delmaire est à découvrir ici ou .
 
Affiche du film "Portrait de la jeune fille en feu"
Affiche du film "Portrait de la jeune fille en feu"

 

A lire aussi

Raymond Froment lance une souscription pour la réfection de l'horloge du clocher