Emmanuel Macron et Theresa May signent un traité sur le contrôle de l'immigration à la frontière

Publié le Mis à jour le
Écrit par Q.V avec AFP
© Ludovic MARIN / POOL / AFP

Le 35e sommet franco-britannique a abouti ce jeudi à la signature d'un nouveau traité sur le contrôle de l'immigration.

Emmanuel Macron et Theresa May ont signé ce jeudi 18 janvier un nouveau traité sur le contrôle de l'immigration entre la France et le Royaume-Uni, lors du 35e sommet franco-britannique à l'Académie militaire royale de Sandhurst, dans la banlieue de Londres.

Ce nouveau traité vise à "renforcer la gestion conjointe de notre frontière commune avec un traitement amélioré des mineurs non accompagnés demandeurs d'asile", avance un communiqué publié à l'issue de la rencontre du président français avec la Première ministre britannique.

Migrants : que va changer l'accord de Sandhurst ? ©France 3 Nord-Pas-de-Calais

Une enveloppe de 50 millions d'euros


Il prévoit notamment une contribution complémentaire de Londres de 50,5 millions d'euros (44,5 millions de livres) au contrôle de la frontière à Calais, où échouent de nombreux clandestins rêvant de franchir la Manche.



"Nous renforcerons les infrastructure de sécurité avec davantage de vidéosurveillance, des clôtures et des technologies infrarouges à Calais et dans d'autres postes frontières", a assuré Theresa May.

Les Britanniques vont faire un chèque qui ne va permettre de payer qu'une partie de la facture


La signature de ce traité de Sandhurst a été critiquée des deux côtés de la Manche. Le tabloïd europhobe Daily Mail​, qui dénonce un "coup monté" s'indigne que "la France demande 45 millions de livres supplémentaires pour stopper les migrants à Calais, et on nous prête la tapisserie de Bayeux comme lot de consolation".

En France, le président de la région des Hauts-de-France Xavier Bertrand a également critiqué le Traité de Sandhurst sur BFMTV. "Il n'y a rien de nouveau". "Les Britanniques vont faire un chèque qui ne va permettre de payer qu'une partie de la facture".


Parmi les autres points de ce 35e sommet, on retiendra également l'envoi de trois hélicoptères de transport Chinook au Sahel pour épauler l'armée Française, ainsi que le prêt par la France de la Tapisserie de Bayeux, qui relate la défaite de l'Angleterre envahie par Guillaume le Conquérant.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.