Un été en Picardie : les abbayes

Terre par excellence des cathédrales gothiques, la Picardie compte aussi des abbayes. Cistercienne, bénédictine, en ruines, restaurée ou en cours de restauration... elles offrent toutes un attrait particulier. En voici quelques-unes à visiter lors de vos pérégrinations aoûtiennes.
 

© Pixabay

Valloires, la cistercienne
© F3 Picardie

Nichée au cœur de la vallée de l’Authie, Valloires est la seule abbaye cistercienne de France complète, conservée dans son état du XVIIIe. C’est aussi une église baroque, dont la pièce maitresse est le buffet d'orgue. Mais en levant les yeux, au niveau de l’autel, vous pourrez admirer deux anges planant au-dessus de celui-ci. Des anges en papier mâché fabriqués il y a 3 siècles ! Enfin, le site de Valloires, c’est l’Espace Lamarck : 8 hectares de jardins imaginés par le paysagiste Gilles Clément.
Visites guidées sur réservation. Plus d’infos.


Saint-Riquier, la gothique
© F3 Picardie
Abbaye royale en 632, elle est détruite une première fois au IXe siècle par les Normands.. et connaîtra au total 17 destructions ! De style gothique, l’abbaye et son abbatiale témoignent des différents courants de ce style architectural. Le parc est planté de plusieurs centaines d’arbres fruitiers et son jardin, en accès libre, accueille des sculptures contemporaines. Enfin, sachez que  l’exposition des œuvres de Gilbert Lefeuvre est prolongée jusqu’au 20 septembre.
En détails.
Le bonus : Jardins en musique, concert le 22 août à 16h avec Blue Whisper Trio et Dixieland Combo Jazz.
 
Notre Dame de Lieu Restauré, un lieu en devenir.
© F3 Picardie

Fondée au XIIe siècle par l’ordre des Prémontrés, l’abbaye se situe à Bonneuil-en-Valois, dans la vallée de l’Automne. La restauration de l’église a débuté en 1964. Depuis 2013, un collectif poursuit le travail de restauration et fait vivre lieu, qu’il veut être un lieu de vie, de découverte, de partage, d’apprentissage et de création.  Dans cet esprit, l’Amap* Le Verger d’Efea y a installée son potager et l’association L’ami de la mie a restauré le fournil des moines dans lequel elle fabrique des pains vendus dans le circuit Amap. Le Lieu restauré accueille aussi un « refuge de haute campagne » pour les cyclistes.
*Amap : Association pour la Maintien de l’Agriculture Paysanne
Visite tous les jours de 11 à 18h 


Chaalis, plus qu’une abbaye, un domaine
© F3 Picardie

De l’abbaye, il ne reste que des ruines. Mais toujours debout, la chapelle Ste Marie, peinte par Primatice est présentée comme la Sixtine de l’Oise. L’ancien palais abbatial accueille le musée Nélie Jacquemart André et sa collection de 6000 œuvres, du Moyen-Age à la Renaissance. Enfin son parc « à la française » et sa roseraie sont labellisés « Jardin remarquable ».
Tous les détails pour une visite.
 
St Michel en Thiérache, la bénédictine
© F3 Picardie

Seule abbaye de Thiérache encore existante, cette abbaye bénédictine, fondée en 945, est parfaitement préservée. Pourtant, comme bon nombre de lieux de culte, elle a connu de nombreuses destructions et diverses vocations : durant le XIXe, elle sera successivement verrerie, filature, fabrique de chaussures, et finalement orphelinat pour jeunes filles (fermé en 1970 seulement). La ferme abbatiale accueille le Musée de la Vie rurale et forestière de Thiérache.
Ouverte tous les jours de 14 à 18h.  
Le bonus, si vous êtes dans les environs les 22 et 23 Août, initiation au Qi Gong au Familistère de Guise (à une quarantaine de kilomètres) dans le cadre de la semaine zen organisé par le conseil départemental du tourisme.
Encore plus proche, à Hirson, concert d’Arcadian le 28 Août dans le cadre des Transfrontalières.



St Jean des Vignes Soissons, aux allures de cathédrale
© F3 Picardie

Avec ses flèches (sauvées de la démolition en 1805) qui culminent à 75 mètres de hauteur, on pourrait croire être face à une cathédrale.. mais c’est bien une abbaye de style gothique, dont on peut admirer aujourd’hui la façade, le réfectoire, le cloitre et les dépendances. Ses murs accueillent le Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine, ainsi que le Centre d’étude des peintures murales romaines.
Ouverte tous les jours.   
Le bonus : Jeudi de l’abbaye, avec le 27 août un concert de musique baroque par les Musiciens du Moulin d’Arcis. 20h30, 7 euros (détails auprès du CIAP au 03.23.93.30.56)
 







 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agenda idées de sorties sorties et loisirs patrimoine culture