Les forains militent pour leur "survie" avec des opérations escargots

Publié le Mis à jour le
Écrit par Maxime Rochard

Les forains ont lançé des opérations escargots ce lundi dans toute la France pour obtenir des aides en raison de la crise sanitaire. La circulation était compliquée dans la métropole de Lille et la ville d'Arras.

Les forains en colère ont dû bloquer la route ce matin pour débloquer des fonds. Ils ont obtenu cet après-midi 1500 euros de la part du gouvernement. 
 
À l'aube, ils étaient une centaine à préparer leur véhicule au port fluvial de Lille. Comme dans une dizaine de villes de France, ils se sont mobilisés dans le Nord pour cette journée d'action afin de dénoncer leur situation et les pertes liées à la crise. Un cri d'alarme envers le gouvernement. 
 
Opération escargot des forains autour de Lille

"On sent une forme de discrimination, se révolte Xavier Duhem de la Fédération des Forains de France, parce que les commerces sédentaires sont pratiquement tous ouverts, les parcs d'attraction et autres lieux événements... on les jauge entre 8000 et 12 000. Et nous, nous sommes les oubliés de Dieu. J'ai vu certains forains qui se sont vus annuler leur fête foraine par un coup de téléphone." 

Ces opérations escargots étaient organisées autour de la métropole lilloise et d'Arras. Les forains se sentent oubliés car contrairement à certains sites touristiques majeurs qui ont pu rouvrir malgré l'épidémie, de nombreuses fêtes foraines ont été et sont toujours annulées.

"On veut travailler" 


200 000 emplois directs et indirects sont aujourd'hui menacés dans tout le pays. Anthony Bailleul, forain, est désespéré : "depuis le début de l'année, c'est une catastrophe pour notre corporation, 70% en moins, c'est énorme. Tout ça à cause du Covid. Et le problème c'est qu'on va devoir quand même payer les charges. C'est pour ça qu'on fait aujourd'hui une manifestation, pour que ça bouge, pour montrer qu'on est là, qu'on existe, qu'on veut travailler."

Les représentants des forains ont été reçus à la préfecture de Lille en milieu de journée. En plus de l'aide financière, ils espèrent obtenir l'allégement de certaines contraintes pour accueillir plus de monde dans les foires.

Ces actions ont lieu à quelques heures d’une rencontre entre le ministre délégué aux petites et moyennes entreprises, Alain Griset, et des représentants des forains à Bercy.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité