Fuites d'eau potable : Dunkerque et Amiens dans le “Flotte 50” de Cash Investigation

La majorité des fuites d'eau se déroulent en sous-sol, dans les canalisations... / © MAXPPP
La majorité des fuites d'eau se déroulent en sous-sol, dans les canalisations... / © MAXPPP

Nos confrères de Cash Investigation diffusaient mardi soir une enquête sur l'eau potable, introduisant la notion de rendement - un chiffre qui permet de savoir quelle quantité d'eau potable est perdue dans les tuyaux. Si Dunkerque fait partie des bons élèves, Amiens est en bas du classement. 

Par Jeanne Blanquart

Un système de canalisations vétuste, l'absence de réparations... Mardi soir, nos confrères de Cash Investigation se sont penchés sur la question de l'eau potable et son coût pour les consommateurs. Ce document, réalisé par Marie Maurice, révèle que de nombreuses collectivités font face à des fuites d'eau importantes entre le site de production d'eau potable et les habitations. 



Or, ces fuites d'eau ont un coût : car avant de s'éparpiller dans les sols, l'eau a été traitée; elle est donc facturée et son coût, réparti sur l'ensemble de la collectivité. Dans leur état des lieux de ce qu'on appelle le taux de rendement (le rapport entre le niveau d'eau produite et celui effectivement distribué), nos confrères ont établi un "Flotte 50" des bons et mauvais élèves.


Dunkerque au top, mais pas Amiens


Deux villes de la région figurent dans ce classement. La ville de Dunkerque a l'un des meilleurs taux de rendement de France, qui s'élève à 92,4%. En revanche, Amiens est en bas du classement, avec un taux de rendement de 73,7%. C'est-à-dire que plus d'un litre d'eau potable sur quatre est perdu... 

Dans la région, nous avons sélectionné les 10 plus grandes villes de chaque département pour établir notre propre classement : 


Pour revoir l'épisode de Cash Investigation consacré à l'eau, ça se passe ►ici

​​​​​​​Wattignies : les salariés de Babou en grève pour dénoncer leurs conditions de travail

Les + Lus