Cet article date de plus de 3 ans

Ham : un collectif se mobilise pour sauver l'école du diable

Elle a échappé aux destructions de la Grande Guerre, une vieille bâtisse surnommée l'école du diable car elle a abrité la première école laïque de la ville doit faire place aujourd'hui à une résidence pour personnes âgées. Mais des habitants de Ham se sont mobilisés pour garder la maison debout. 
© France 3 Picardie
Située à l'entrée du centre-ville de Ham, l'école du diable doit abriter le projet de résidences pour personnes âgées prévu dans le cadre de la revitalisation du centre-bourg.

La bâtisse plus connue aujourd’hui sous le nom de Maison des syndicats, a été construite dans les années 1830, mais elle est abandonnée depuis plusieurs années.

Le projet de sa destruction ne laisse pas indifférents des habitants de Ham, ils ont créé une association pour sa défense. Le collectif a donc travaillé à un projet alternatif qui combine les ambitions de la mairie et la sauvegarde de ce patrimoine


durée de la vidéo: 01 min 54
Ham : une vieille bâtisse menacée de destruction





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture