Hauts-de-France : les températures douces de ce week-end sont-elles exceptionnelles ?

Avec des températures supérieures de 10 degrés aux normales de saison, ce week-end du 20 et 21 février est rare mais pas exceptionnel. Le record de février 2019 n'a, par exemple, pas été battu. 

Hauts-de-France : les températures douces de ce week-end sont-elles exceptionnelles ?
Hauts-de-France : les températures douces de ce week-end sont-elles exceptionnelles ? © FREDERIK GILTAY - FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Pour savoir si les températures de ce week-end sont exceptionnelles ou non, il suffit de se rappeler du 26 février 2019 où le thermostat avait atteint les 19 degrés à Lille et Boulogne-sur-Mer. Un record pour la période. 

Mais avec 17 degrés maximum atteints ce week-end, on s'approche du record, sans le dépasser. "On est à 10 degrés au-dessus des normales de saison, c'est quand même assez rare. On n'a pas ça tous les ans", tient à noter Patrick Marlière, météorologue à Agate Météo. 

Un temps printanier jusqu'à la fin de la semaine

Là où ces températures douces risquent de marquer les archives, c'est par leur durée. "Ce petit coup printanier devrait durer jusqu'à vendredi voire samedi prochain.

 

Les températures douces vont se prolonger jusqu'en fin de semaine.
Les températures douces vont se prolonger jusqu'en fin de semaine. © AGATE METEO

 

"On a toujours tendance à se poser la question, est-ce que ces anomalies sont associées au bouleversement climatique en train de se produire ?", reconnaît Patrick Marlière. 

"On observe régulièrement ce type d'anomalie climatique dans les archives météo. En soi, ce n'est rien d'exceptionnel", assure-t'il.

Mais les prévisions météorologiques de cet été rendent compte d'une répétition rare : "les modèles météo annoncent des épisodes de fortes chaleurs fin juin et en juillet. Ce sera alors la quatrième année de suite où l'on connaît des épisodes caniculaires. Avant, on comptait un tel épisode par décennie."

 

 

Aussi rare, l'amplitude de température entre ce week-end particulièrement doux et le week-end précédent particulièrement froid. Le Nord et le Pas-de-Calais avaient alors basculé en alerte grand froid

 

Forte amplitude de températures entre le week-end du 13/14 février et celui du 20/21 février.
Forte amplitude de températures entre le week-end du 13/14 février et celui du 20/21 février. © AGATE METEO

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets