Cet article date de plus de 4 ans

Hauts-de-France : Xavier Bertrand annonce une augmentation de 18% du budget culture

Un budget en augmentation de 18%, un fonds de soutien à la création, la promesse que chaque habitant de la région pourra voir gratuitement un spectacle par an: son président LR Xavier Bertrand a détaillé mardi les grands axes de la politique culturelle des Hauts-de-France en 2017.
"La culture, c'est en premier pour moi la créativité, mais je veux aussi que les Hauts-de-France soient une destination grâce à la culture", a déclaré Xavier Bertrand à l'AFP mardi. "N'ayez crainte, il n'y aura pas de dilution de la culture dans l'attractivité", a-t-il ajouté toutefois.

Lundi, le président de la région Hauts-de-France avait présenté sa politique culturelle pour 2017 dans un "discours de la méthode" prononcé devant 600 acteurs culturels et élus à Douai (Nord). "La chance que j'ai aussi, je ne le cache pas, c'est que je ne pars pas d'une feuille blanche, il y avait une vitalité culturelle dans les deux régions auparavant", Nord-Pas-de-Calais et Picardie, a-t-il rappelé mardi.

Le budget culturel de la collectivité passera de 70 à 83 millions d'euros (+18%) avec en ligne de mire l'objectif d'atteindre 110 millions d'euros d'ici la fin du mandat (2021), a souligné M. Bertrand. Cependant, "l'argent de la Région ne peut faire caisse de compensation des désengagements d'autres acteurs", par exemple les départements, a-t-il prévenu. Les "nouveaux projets" seront privilégiés en ce qui concerne les aides financières. Par ailleurs, les demandes de subvention seront simplifiées pour "mettre un terme à la rigidité administrative" qui multipliait les étapes à franchir, a promis Xavier Bertrand.

Parmi les autres mesures annoncées figurent un dispositif "six millions d'acteurs culturels" permettant à chaque habitant de la région de bénéficier d'un spectacle gratuit par an, tandis qu'une autre mesure nommée "TER Patrimoine" fixera le billet de train régional à deux euros pour visiter "les sites patrimoniaux remarquables" durant les journées du patrimoine.

Des réunions avec les différentes filières artistiques auront lieu à partir de mi-février, a indiqué le président de la région. M. Bertrand insiste sur l'aspect participatif de sa politique culturelle, dont les grands axes ont été définis grâce à "la consultation de plus de 1.000 personnes" du secteur.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture régionale culture politique région hauts-de-france économie fusion des régions