Londres : les larmes du kayakiste Maxime Beaumont

Plus sur le thème :

Le Boulonnais a raté son pari. Mais il a trouvé le réconfort auprès d'une centaine de supporters venus pour le soutenir.

Les larmes de Maxime Beaumont. Les applaudissements des supporters venus jusqu'à Londres. Un drôle de mélange. C'était après la compétition. Maxime Beaumont a échoué dans sa quête de médaille. A trois petits centièmes près, il passe à côté de la médaille de bronze.

Déception de la famille

"On est déçus, ça se joue à tellement pas grand'chose". Son amie et ses parents, sont là aussi. "C'était le graal pour lui. Il est parti de Boulogne en voulant l'or. Et il le méritait", c'est sa maman qui parle. Comme une mère, avec des trémolos dans la voix. Elle pleure, déçue pour son fils.

Mathieu Goubel

Ami de longue date de Maxime Beaumont. Boulonnais aussi. Mathieu Goubel a pris conseil auprès de lui pour le 200m. Parce que sa spécialité, c'est le 1000m. Epreuve dans laquelle il a été disqualifié mercredi. "J'avais une envie de revanche. mais je n'étais pas sur ma spécialité. Je fais une bonne course. Mais voilà, je ne peux pas improviser quoi". L'athlète est déçu, mais c'est la loi du sport. Il l'accepte, et avec le sourire. "Il a donné tout ce qu'il a pu. Il est allé à fond, comme d'hab'! Il peut être fier de lui et nous aussi." confiait sa mère après la course.

 

 

Le reportage de Céline Rousseaux et Laure Linot

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité