Inondations : le jour d'après dans les communes du Pas-de-Calais sinistrées

Au lendemain d'une crue historique de la Lawe et de la Clarence, l'heure est au nettoyage à Bruay-la-Buissière et les communes de Pas-de-Calais sinistrées.

Ce mercredi matin, dans les rues de Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais), les équipes de la voirie étaient à pied d'oeuvre pour nettoyer les rues. La crue historique de la Lawe, la rivière qui traverse la commune, a charrié de la boue, des branches, des déchets... Dans la centaine d'habitations inondées, l'heure est aussi au nettoyage et aux déclarations d'assurance.

Reportage de Florence Mabille et Sébastien Gurak.


Surveillance en aval

La vigilance orange a été levée mardi après-midi mais malgré la décrue, le niveau de la Lawe restait encore élevée en fin de matinée, 80 cm au-dessus du niveau habituel. Même chose pour la rivière voisine de la Clarence, qui se trouve à 40 cm au-delà de son niveau habituel. Les deux cours d'eau restent d'ailleurs classés en vigilance jaune même si un risque de remontée des eaux semble exclu par Vigicrues. Les pompiers gardent en revanche l'oeil sur Merville, dans le Nord, située en aval de la Clarence, de la Lawe, mais aussi de la Lys et de la Bourre, deux autres rivières en vigilance jaune. Mais ce midi, le niveau des eaux sur cette commune était encore à 1,40m en-dessous du seuil critique.

Depuis mardi soir, 19h30, les pompiers du Pas-de-Calais ont encore reçu plus de 3600 appels et effectué 778 interventions liées aux intempéries, selon les chiffres communiqués par le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS). Vers 11h ce mercredi, 14 interventions étaient encore en cours mobilisant une soixantaines de sapeurs-pompiers et une vingtaine de véhicules.