Le Nord, le Pas-de-Calais et l'Aisne placés en vigilance orange pour orages : "certains orages seront musclés"

Météo France vient de placer 3 départements des Hauts-de-France en vigilance orange. De violents orages sont attendus vendredi 4 juin. Accompagnés de fortes pluies, ils font craindre des inondations soudaines. 

La ville de Chambly a été frappée mercredi soir par de violents orages, causant une montée des eaux soudaine.
La ville de Chambly a été frappée mercredi soir par de violents orages, causant une montée des eaux soudaine. © Clément Barbet

Après le sud de l'Oise et le sud de l'Aisne, touchés mercredi 2 juin, par des orages soudains et de fortes précipitations, la perturbation remonte vers le Nord. Ce vendredi 4 juin, Météo France a placé trois départements, l'Aisne, le Nord et le Pas-de-Calais en vigilance orange pour orages et en vigilance jaune pour pluies-inondations. 

L'Est de la Picardie devrait être particulièrement impacté, selon Météo France. De nombreux coups de tonnerres sont attendus, avec un maximum d'intensité proche des frontières Belges, ainsi que de la grêle localement. Ces orages de forte intensité pourraient conduire à des précipitations de 30 à 60 mm en une heure, ce qui laisse craindre des inondations soudaines. Les rafales de vent les plus violentes, elles, pourront atteindre les 80 à 100km/h.

Difficile de prévoir les conséquences de ces orages car tout dépend de la quantité de pluie, mais surtout de l'intensité de l'épisode et enfin de la topographie des lieux. "Des soucis, on peut en avoir partout, prévient Jean-Michel Meunier, prévisionniste conseil pour les Hauts-de-France, à Météo France. Car certains orages seront musclés."

Le risque est toutefois plus grand dans le centre et l'Est du département du Nord, notamment à Arras, Lille, Valenciennes et Maubeuge. "Cette zone est un peu plus préoccupante car même s'il ne fait pas très chaud, la situation orageuse va y passer au plus chaud de la journée", ajoute Jean-Michel Meunier.

Dès midi, à Bucquoy, village situé dans le Pas-de-Calais, les habitants ont vu l'eau monter soudainement dans les rues de la commune. 

Le Sud de l'Oise avait déjà été durement frappé par des orages soudains ce mercredi, nécessitant une centaine d'interventions des sapeurs-pompiers. Aucun blessé n'est à déplorer, mais plusieurs quartiers se sont trouvés inondés et des familles ont dû être évacuées. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo inondations