• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Législatives 2017 - Les mots politiques : la réserve parlementaire

© France 3 HDF
© France 3 HDF

C'est un mot dont il est souvent question lorsqu'il s'agit de nos députés : la réserve parlementaire fait partie des enveloppes allouées à nos élus nationaux. Mais à quoi peut-elle être utilisée ? Quel est son montant ? Réserve parlementaire, c'est le mot politique du jour.

Par Jennifer Alberts


Réserve parlementaire, groupe nominal désignant la cagnotte d'un député ou d'un sénateur.

En France, l'Assemblée nationale est super généreuse avec ses députés : en plus d'une indemnité de parlementaire, d'une Indemnité représentative de frais de mandat et d'un crédit collaborateur, un député a droit (encore!!) à une partie de ce qu'on appelle « la réserve parlementaire ».

Ce sont des subventions que l'Etat leur accorde et qu'ils peuvent donner à qui ils veulent. Avec ces sous, les députés financent les projets de collectivités locales ou d'associations. Et pas forcément dans leur circonscription d'élection...

Chaque député peut distribuer jusqu'à 130.000 euros par an...Le Président de l'Assemblée, lui, peut se permettre de flamber avec ses 520.000 euros annuels (ah ben oui : c'est lui le patron!!)

MP Réserve parlementaire


Jusqu'en 2014, les députés n'étaient pas obligés de dire à qui ils donnaient quoi...Mais ça, c'était avant...Depuis, chaque somme attribuée, chaque bénéficiaire et chaque projet financé sont rendus publics...
En 2016, les députés se sont voté ((oh : ils décident eux-mêmes du montant de leur cagnotte!!) une réserve parlementaire de 90 millions d'euros...Mais ils n'en ont dépenser que 82...
Manquerait que nos députés soient des paniers percés...

A lire aussi

Sur le même sujet

Je t'aime à l'européenne : l'Europe et nous (épisode 5/5)

Les + Lus