Les obsèques en calèche, une tradition relancée à Saint-Valery-sur-Somme

Depuis maintenant début avril, les pompes funèbres de la liberté de Saint-Valery-sur-Somme proposent des obsèques en calèche. De quoi remettre au goût du jours d’anciennes traditions.

La calèche a été rénovée pour ressembler aux hippomobiles de l'époque
La calèche a été rénovée pour ressembler aux hippomobiles de l'époque © Pompes funèbres Liberté

"C’est une idée qui me trottait dans la tête depuis longtemps", s’amuse Mina Holleville, maîtresse de cérémonie et conseillère funéraire des pompes funèbres de Saint-Valery-sur-Somme. C’est finalement par un coup du destin que son idée est devenue réalité.

"Un jour, un monsieur avec un chapeau pousse la porte de la boutique. C’était Martial Huguet. Il m’explique qu’il propose des ballades en calèche et qu’il aimerait mettre à profit ses services pour des enterrements", se souvient-elle.

Originaire de Bussus-Bussuel, un petit village de la Somme, Mina était habituée à assister à des funérailles en calèche. "Dans mon village, c’était comme ça que se passaient les enterrements, explique-t-elle au téléphone. Mes oncles étaient les cochets des cortèges hippomobiles. Quand je suis rentrée dans le milieu des pompes funèbres il y a 10 ans, j’avais envie de reproduire cette tradition".

Quand Martial Huguet explique son projet à Mina, "ça matche direct !", s’enthousiasme-t-elle. J’avais déjà regardé les prix des hippomobiles. C’était souvent des objets de collection, donc très chers et inutilisables… Mais monsieur Huguet m’a dit « je m’en occupe ». Et en bon chineur qu’il est, il a trouvé une vieille hippomobile qu’il a retapée avec un ami".

Aujourd'hui, le corbillard est restauré à 100% "avec des détails d’époque. C’est presque un objet de collection maintenant", se réjouit la maîtresse de cérémonie.

Une relation unique avec son cheval

Martial Huguet est une figure connue de Saint-Valery-sur-Somme. Il réalise régulièrement des ballades et des mariages avec son cheval Tessa. "C’est quelqu’un qui a l’amour et la passion de son métier et de son cheval. La relation qu’il entretien avec Tessa, c’est assez incroyable, remarque Mina Holleville. Quand j’ai fais la connaissance de Tessa, j’étais étonnée par son calme !"

Martial Huguet et son cheval Tessa
Martial Huguet et son cheval Tessa © Pompes funèbres Liberté

Pour le moment, le corbillard hippomobile n’a pas encore été utilisé. "L’objectif, c’est de proposer un large choix pour les familles, explique-t-elle. Notre offre va donc de l’hippomobile à la limousine Jaguar". Il y en a pour tous les goûts.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
abbeville baie de somme nature parcs et régions naturelles