Cet article date de plus de 5 ans

Les vendeurs SFR qui se sont filmés en train de détruire un portable ont été licenciés

Les vendeurs de la boutique SFR de Villeneuve d'Ascq qui se sont filmés en direct sur Periscope train de détruire un portable ont été licenciés. 
Un canular ? Selon les deux vendeurs SFR qui ont fait le (bad)buzz ce jeudi avec une vidéo Periscope dans laquelle ils détruisent un portable, tout cela n'était qu'un "canular". Une blague qui leur coûte très cher. L'opérateur de téléphonie mobile a décidé de licencier ses deux salariés. « Les auteurs ont été sanctionnés et ne sont plus en activité à l’heure actuelle », a annoncé à 20 Minutes un porte-parole de chez SFR.

Une plainte a également été déposée et le client floué a été dédommagé même si, selon SFR, le portable détruit dans la vidéo était de toute façon obsolète. En fait, la marque n'a pas du tout apprécié que son image soit associée à cette vidéo. Car sa viralité a été fulgurante. Des centaines de milliers de visionnages et beaucoup de critiques sur les réseaux sociaux. 

Pour tenter de réagir, sur Twitter, SFR a communiqué sur ses décisions. Et même publié une photo de l'équipe de salariés de la boutique de Villeneuve d'Ascq avec la cliente qui montre le nouveau portable qu'on lui a offert.

"Son téléphone était en réparation, il nous casse les couilles depuis ce matin. Tu sais ce qu'on va lui faire ? (...) Je prends le téléphone du client et je le claque par terre !", disaient les deux vendeurs dans la vidéo avant d'exécuter leur "menace". Dans un mail à 20 minutes, un des deux ex-salariés, explique avoir reçu depuis "des menaces de mort". 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réseaux sociaux société