Ligue 1 : Lille concède sa première défaite de la saison face à Brest (3-2)

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pierre Lann

Le LOSC a concédé sa première défaite de la saison sur la pelouse de Brest (3-2), le dimanche 8 novembre. C'est un coup d'arrêt pour les Nordistes qui vivaient sur un petit nuage depuis leur victoire éclatante face au Milan AC (3-0). 

Retour à la réalité pour le LOSC. Invaincu depuis le 16 février dernier, vainqueur jeudi sur la pelouse du Milan AC, le club nordiste s'est incliné face à Brest, ce dimanche 7 novembre. Battus trois buts à deux à l'extérieur, les joueurs de Christophe Galtier pourraient perdre leur deuxième place au classement, après dix journées de Ligue 1. 

Une première mi-temps manquée

Trois buts en une mi-temps. C'est trop, même lorsqu'on a des attaquants de grand talent comme le LOSC. Solides en défense et tranchants offensivement, ce sont les Brestois qui ont pris le dessus dès le début de match. Réalistes, les Bretons ont ouvert le score d'un but de la tête de Pierre-Gabriel (15e). Ils ont doublé la mise grâce à une demi-volée de Perraud (19e). 

Logiquement récompensé pour les efforts consentis, le Stade Brestois a inscrit un troisième but à la 42ème minute, sur un superbe lob de la tête de Cardona (3-0). Pendant 40 minutes, la défense lilloise a pris l'eau, une fragilité inhabituelle. Lors des neuf premières journées, les joueurs de Christophe Galtier n'avaient encaissé que quatre buts. Celui-ci était très mécontent à la fin du match, estimant que son 11 de départ n'avait "pas fonctionné du tout". 

"On a pensé que le coup d'envoi allait être à 14h, on s'est trompé d'une heure"

Christophe Galtier, l'entraîneur du LOSC, mécontent de ses joueurs

Comme lors de leurs derniers match, les Lillois ont débuté la rencontre trop timidement et ils ont trop tardé à monter en puissance. Un soucis qui devra être réglé dans les prochaines semaines pour ne pas pénaliser la suite de la saison lilloise.   

Yilmaz encore décisif

Si Yusuf Yazici a été encensé après sa prestation exceptionnelle face au Milan AC (3-0), il faut aussi signaler l'importance de son compatriote turc Burak Yilmaz (35 ans). Toujours décisif, l'ancien joueur de Galatasaray a mené la révolte lilloise à Brest. Il a réduit la marque par deux fois, sur penalty d'abord (45e+3), puis d'une frappe déviée par un défenseur brestois (57e).  Lille aurait pu égaliser en fin de match, mais la frappe de l'inévitable Yilmaz a heurté le poteau de Larsonneur, le gardien de Brest (90e). 

Le LOSC laisse le PSG s'échapper au classement 

Ce revers fait les affaires du Paris SG (24 pts), victorieux de Rennes (3-0) samedi, qui prend le large en tête. Nice (17 pts) peut également en profiter en cas de succès contre Monaco, qui lui offrirait la deuxième place des Nordistes (19 pts).