Cet article date de plus de 3 ans

Line Renaud, marraine de Johnny, a perdu "un fils"

"Johnny Hallyday, c’était comme un fils", a confié Line Renaud au micro de RTL après l'annonce du décès du chanteur. Lors de sa toute première apparition à la télé, c'est sa marraine qui l'a présentée aux téléspectateurs.
Nous sommes le 18 avril 1960. Sur le plateau de "L'école des vedettes" (RTF), Line Renaud présente Johnny, son filleul de 17 ans, aux téléspectateurs français. C'est sa toute première télé, le jeune chanteur est intimidé. 

Pour l'anecdote, Line Renaud devait, ce jour là, parrainer un danseur, qui n'est jamais venu. Johnny avait alors été appelé au dernier moment, en catastrophe. Il parait que Line a beaucoup insisté...

Ce jour-là, j'ai vu une bête de scène


"Avant même de l'avoir entendu chanter, Johnny m'a fascinée par un charisme naturel incroyable, et d'une grande beauté. On ne voyait que lui [...] Il n'y a pas d'école pour acquérir du charisme, on l'a ou on ne l'a pas. Quand il a chanté Laisse les filles en s'accompagnant à la guitare, j'ai compris qu'on avait affaire à un phénomène. Ce jour-là, j'ai vu la bête de scène", confie l'actrice à l'AFP. 

La première télé de Johnny

"Cette amitié est toujours restée, il m’a toujours appelée marraine, c’était comme un fils pour moi", a déclaré ce matin la marraine du chanteur sur RTL, affirmant avoir perdu "un fils".

Line Renaud se souvient d'un homme qui "avant d'ouvrir la bouche, de dire quoi que ce soit, rien que la façon dont il arrivait dans le studio, avait un charisme" témoigne t-elle sur France Inter.

durée de la vidéo: 00 min 30
Line Renaud : "pour moi Johnny ne mourra jamais"

C'est somme si elle n'avait jamais eu de doute sur son succès : "Il avait quelque chose en plus. D'abord, il était vraiment très beau. Avant d'ouvrir la bouche, de dire quoi que ce soit, rien que la façon dont il arrivait dans le studio, il avait un charisme. Il n'y a pas d'école pour le charisme."

On t'aime Line ❤️ @linerenaudofficiel ✨

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday) le


"C'est un surhomme, parce que n'importe qui d'autre que Johnny, il y a quatre mois, n'aurait pas été sur scène. C'est un guerrier, un soldat" affirme Line Renaud, alors que Johnny Hallyday était encore sur scène cet été avec la tournée des Vieilles Canailles.

"Je l'aime tellement. En plus, c'est un garçon – on l'a tellement charrié – qui est très intelligent. Johnny a un instinct unique. Et puis il a ce respect du public : il ne trichait pas avec le public, il aimait ses fans, ses fans le lui rendent." 

Johnny Hallyday s'est éteint dans la nuit de mardi à mercredi à l'âge de 74 ans après neuf mois d'un combat acharné contre son cancer des poumons. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
johnny hallyday culture musique