Menacés, les salariés de Carrefour Contact maintiennent la pression

© MAXPPP
© MAXPPP

Les représentants syndicaux de FO comptent poursuivre les rassemblements jusqu'au 1er mars.

Par Q.V avec Didier Pithon

Ils comptent se rassembler chaque jour dans un endroit différent, au moins jusqu'au 1er mars, date de la grande manifestation prévue au siège parisien de Carrefour. Ce mercredi matin, ils étaient devant le Carrefour Contact de Sallaumines


"On va faire monter la pression pour faire fléchir le groupe Carrefour qui aujourd'hui ne négocie pas" regrette Jean-Baptiste Konieczny, délégué FO des Hauts-de-France, alors que le groupe "nous avait habitués aux négociations. On l'a appris comme les citoyens par la presse." 

À Sallaumines, les salariés de Carrefour veulent maintenir la pression
Intervenants: Jean-Baptiste Konieczny, Délégué FO Hauts de France ; Mathieu Saeyvoet, Délégué FO Carrefour - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage de Didier Pithon et Dominique Dumont

700 emplois sont menacés dans la région, où 77 magasins sont concernés. Selon Force ouvrière, syndicat majoritaire, il s'agit d'un plan social déguisé.

Mathieu Saeyvoet, lui aussi délégué FO, ressent à la fois "l'écœurement parce qu'on pense aussi à nos anciens collègues qui sont concernés par des projets de fermeture de magasin et l'inquiétude par rapport à nos statuts" qui sont menacés par ces fermetures.



A lire aussi

Sur le même sujet

Arleux : à pieds, VTT ou trotinette, le "cani-cross" séduit les amoureux des chiens et du sport

Les + Lus