Météo : un mois de juillet particulièrement sec en Picardie

Les pluies ont été rares en Picardie pendant ce mois de juillet. Le centre météorologique d'Abbeville de Météo France vient de publier la synthèse climatologique du mois de Juillet 2020.  

En ce mois de juillet, la durée d'ensoleillement a été supérieure aux normales de saison en Picardie
En ce mois de juillet, la durée d'ensoleillement a été supérieure aux normales de saison en Picardie © Rémi Vivenot / FTV
En juillet 2020, il n'a plu que 9,2 mm à Beauvais. On est bien loin des 54 mm de pluie qui s'abbattent habituellement sur la ville de l'Oise en moyenne au mois de juillet. Il n'y a même eu que quatre jours de pluie dans le mois, quand on en compte une dizaine en moyenne habituellement. 

"En météorologie, on n'est jamais dans la normale, tempère un météorologue de la station Météo-France d'Abbeville. La moyenne on ne l'a quasiment jamais !". Il reconnait tout de même que ce mois de juillet 2020 "a été particulièrement sec dans les Hauts-de-France". 

Des précipitation nettement inférieures aux normales de saisons

A Saint-Quentin dans l'Aisne, ou encore à Abbeville dans la Somme, le niveau des précipitations était fortement inférieur aux normales de saison. Il n'a plu que 21 mm à Saint-Quentin au mois de Juillet quand en moyenne il tombe 60,6 mm de pluie dans la région au mois de Juin.
 

A Abbeville, Météo-France a constaté qu'il avait plu 19,4 mm, contre 59,1 mm selon les normales. Pour mieux se rendre compte de cette baisse des précipitations, le météorologue compare les pluies de cet été au niveau de précipiation l'année dernière : "en juillet 2019, il est tombé 46 mm de pluie à Abbeville", explique-t-il. 

Le 25 juillet, journée la plus pluvieuse

Météo-France a comparé les précipitations quotidiennes maximales. C'est le 25 juillet qu'il a le plus plu en Picardie. A Saint-Quentin, 18,2 mm sont tombés ce jour-là. En comparaison, le record de précipitation en une journée en juillet à Saint-Quentin date de 1958 et s'élève à 43,1 mm. A Abbeville et Beauvais, il a respectivement plu 6,6 et 6,4 mm la journée du 25 juillet. Le record pour Abbeville en juillet, date de 1927 avec 77 mm de pluie. A Beauvais, il était tombé 64,7 mm en juillet 1953. Des précipitations nettement supérieures à celles de cette année. 
 

Sécheresse "superficielle" dans les Hauts-de-France cet été

"On observe une sécheresse superficielle, analyse le météorologue. Superficielle car on a eu un automne et un hiver très pluvieux, donc les nappes phréatiques ne sont pas encore atteintes. Mais l'herbe est sèche. Les agriculteurs vont avoir un moins bon rendement, car les cultures ont besoin d'eau... Ce n'est un secret pour personne". 

Une sécheresse qui favorise aussi le développement des feux, qu'on a vu se multiplier la semaine dernière. 
 

Des températures en hausse

Dans le même temps, on remarque qu'il a fait en moyenne plus chaud que la normale en ce mois de juillet 2020. 
 

La journée la plus chaude a été le 31 juillet, où le mercure a atteint 39,5°C à Abbeville, 37,5°C à Saint-Quentin ou encore 39,1°C à Beauvais. Des températures maximales moins élevées que celles de l'été dernier où le thermomètre avait dépassé la barre des 40° dans les trois villes.  

Le soleil s'est fait une place en Picardie en ce mois de juillet. La durée d'insolation est supérieure à la moyenne dans les trois stations. A Abbeville, le soleil à brillé 227h21 contre 216h53 en temps normal. Saint-Quentin a vu le soleil 233h25 contre 208h13 habituellement. Enfin à Beauvais, il y a eu 246h57 d'ensoleillement contre 217h22 en moyenne. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
abbeville baie de somme météo intempéries