Migrants: la maire de Calais reçue par Cazeneuve et Taubira le 3 février

Les ministres de l'Intérieur et le la Justice recevront Natacha Bouchart le 3 février à Paris sur la question des migrants à Calais / © MaxPPP
Les ministres de l'Intérieur et le la Justice recevront Natacha Bouchart le 3 février à Paris sur la question des migrants à Calais / © MaxPPP

La maire de Calais Natacha Bouchart sera reçue le 3 février par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et son homologue de la Justice Christiane Taubira, a-t-on appris dimanche auès du ministère de l'Intérieur.

Par AFP

Mme Bouchart, dont la ville est régulièrement le théâtre d'incidents en relation avec le vaste campement de migrants, "sera reçue par Bernard Cazeneuve en présence de Christiane Taubira le 3 février" à Paris, a indiqué le ministère de l'Intérieur, en précisant que le ministre s'entretenait "très régulièrement" avec la maire Les Républicains de Calais.

Samedi, le port de Calais a été bloqué pendant plus de trois heures après l'intrusion d'une cinquantaine de migrants sur un ferry, un événement exceptionnel consécutif à une manifestation locale de 2.000 personnes en faveur de leur cause.

Pas d'information sur la présence souhaitée ou non de Xavier Bertrand

Aucune précision n'a été donnée sur la présence ou non de Xavier Bertrand à cette réunion. Le président de la région Nord-Pas de Calais-Picardie
avait indiqué dimanche sur twitter avoir "demandé ce matin encore une réunion sur Calais" à Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira, en ajoutant:
"la situation devient incontrôlable: il faut agir!" Selon la préfecture du Pas-de-Calais, 24 migrants et 11 militants "No Border" ont été interpellés samedi sur le ferry. Cet événement a poussé le président du port de Calais à demander "une réunion de crise extrêmement rapidement (...) avec les responsables locaux, régionaux, parlementaires et du gouvernement" estimant "que ça ne pouvait plus durer". 

Xavier Bertrand et Natacha Bouchart avaient été reçus le 23 décembre par le ministre de l'Intérieur. "Il faut que l'efficacité des forces de l'ordre soit accompagnée d'une fermeté dans la réponse pénale", avait alors déclaré M. Cazeneuve, en indiquant qu'une réunion de travail avec les élus de Calais serait organisée "en accord avec la garde des Sceaux" pour regarder "les conditions dans lesquelles nous pouvons mieux articuler l'action de la police et celle de la justice avec  un objectif de fermeté".

A lire aussi

Sur le même sujet

A Creil, la nature au centre de l’école à l’espace enfance Danielle Mitterrand

Les + Lus