Mondial 2022. Pourquoi une victoire de l'Arabie Saoudite face au Mexique serait un peu celle des Hauts-de-France

Publié le
Écrit par Emmanuel Pall .

Dans la série des articles, assumons-le, un peu chauvins, voici pourquoi, une victoire de l'Arabie Saoudite serait un peu celle des Hauts-de-France demain, mercredi 30 novembre à 20h00, face au Mexique. La preuve par quatre.

C'était il y a une semaine, dans le cadre du Mondial 2022 au Qatar. Le match d'ouverture du groupe C, qui regroupe Pologne, Mexique, Argentine et Arabie Saoudite, restera un moment fort, très fort.

En milieu de journée, l'Arabie Saoudite met fin à 36 matchs sans défaite de l'Argentine de Lionel Messi, lequel avait pourtant ouvert le score sur penalty. Et prend trois points dans la phase de poule avec à sa tête, le natif d'Aix-les-Bains, Hervé Renard. 

Raison n°1 : Hervé Renard

Passé par le LOSC, après René Girard en 2015, Hervé Renard avait, à la mi-temps du match passé un savon mémorable à ses joueurs saoudiens, leur proposant de prendre leurs téléphones portables pour faire des selfies avec la star aux sept ballons d'or Messi. 

Criant en anglais, traduit par un assistant en arabe, Hervé Renard s'en prenait à ses joueurs ainsi : "Vous ne sentez pas quelque chose ? Vous ne sentez pas qu’on est capable de revenir ? Vous ne le sentez pas ? Ils (les Argentins) jouent relax ! Allez les gars, c’est la Coupe du monde ! Donnez tout !" (voir la fin de la vidéo intégrée au tweet ci-dessous)

Résultat : regonflés à bloc, les Saoudiens égalisent en deuxième mi-temps et gagnent contre l'Argentine : 2 - 1. 

Le coach expliquera ne pas aimer se voir que comme cela mais concèdera que cela a bien marché, cette fois. En visio, il se confiait au soir de la victoire à Fabien Lévêque, dans Tout le Sport. Voici cet entretien. 

Raison n°2 : David Ducci

Mais si Hervé Renard est à la tête de la sélection saoudienne, l'un de ses fidèles lieutenants n'est autre que David Ducci, ancien gardien de l'Amiens SC entre 1991 et 1993 et ancien directeur du club de 2000 à 2002 et de 2013 à 2014. Aujourd'hui David Ducci est adjoint n°2 (en charge de l'analyse des performances, notamment) d'Hervé Renard avec qui il travaille depuis 10 ans. 

"Pour la petite histoire Hervé, Laurent Bonadéi (1) et moi avons joué ensemble à Vallauris [Cannes], dans le sud de la France en Nationale, il y a 35 ans. On se connaissait un peu avant mais on a tissé des liens à cette époque", sourit David Ducci.



Sur la compétition, joint par téléphone ce lundi, David Ducci, regrette le match contre la Pologne où "on a pris le jeu à notre compte. En termes de possession et de jeu, ce match était même meilleur que celui contre l'Argentine. Dommage - vraiment - qu'on ait manqué un penalty". 

Raisons n°3 et n°4 : Philippe Sence et Jeannot Akakpo

Enfin, les deux dernières bonnes raisons sont le Ch'ti Philippe Sence, né à Hazebrouck en 1962, il est l'entraîneur des gardiens de l'équipe d'Arabie Saoudite. Quant à Jeannot Akakpo, préparateur physique de l'équipe, il a été à cette fonction au LOSC. Et voilà, vous avez désormais quatre bonnes raisons de supporter l'Arabie saoudite demain. Match à 20h00. 

(1) Laurent Bonadéi est l'adjoint numéro 1 d'Hervé Renard. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité