Mondial en Russie : quand Ribéry postule avec humour pour être réserviste chez les Bleus

Publié le Mis à jour le
Écrit par @F3nord

Franck Ribéry a réagi à sa façon au mouvement d'humeur d'Adrien Rabiot.

C'est un message rempli d'émoticones. Et d'humour. Franck Ribéry a posté ce mercredi sur son compte Twitter un message à destination de Didier Deschamps, sélectionneur des Bleus qui vient d'annoncer la liste des 23 de l'équipe de France qui ira ua Mondial en Russie. "Oooh putinnnn je suis a Ibiza. On vient de m’appeler. Il reste une place en réserviste ? Oooo Didier io Sono pronto !!! Daiiiiiiiiiiiiiii"


Pour comprendre ce message, il faut rappeler que le Boulonnais a pris sa retraite internationale il y a 4 ans. Son niveau actuel en club avec le Bayern Munich, à 35 ans, aurait néanmoins pu lui donner une place en équipe de France. Regrette-t-il de ne pas avoir été appelé malgré tout ? 

Ce mercredi, on a également appris qu'Adrien Rabiot, joueur du PSG, refusait le poste de réserviste (appelé en cas de blessure d'un des 23) porposé par Didier Deschamps (cf encadré). Un choix très critiqué et peu politiquement correct auquel Franck Ribéry (qui joue aussi milieu de terrain) fait donc directement allusion en se déclarant prêt à la remplacer.

Connaissant le goût pour les blagues potaches de Ribéry, on penche plutôt pour une réaction purement humoristique et un rien caustique... Une certitude : Didier Deschamps ne l' a pas appelé !

L'affaire Rabiot
Adrien Rabiot, qui a refusé d'être suppléant des Bleus en vue du Mondial-2018, "a fait une énorme erreur" et "s'auto-exclut", a commenté le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, mercredi, en conférence de presse au premier jour du rassemblement à Clairefontaine.

Le milieu du PSG "a pris une mauvaise décision", "se pénalise et se sanctionne tout seul", a renchéri Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF) dans un communiqué.

"Je peux comprendre l'immense déception, de là à prendre une telle position...", a regretté Deschamps. "Il s'auto-exclut de lui-même, a insisté le sélectionneur. J'ose espérer qu'à travers certaines décisons comme celle-là, ça lui permettra de mûrir".

"Je suis convaincu qu'il a fait une énorme erreur", a martelé Deschamps. "Dans le très haut niveau, il n'y a pas de place pour les états d'âme, on se doit d'être professionnel en toutes circonstances".

A la question +reviendra-t-il un jour chez les Bleus?+, Deschamps a répondu: "Je ne prends jamais de position radicale. Il se met à la faute, point barre".