MyFerryLink : "si Eric Vercoutre était britannique, il serait en prison" indique The Daily Mail

Le tabloïd The Daily Mail a dressé un portrait critique du secrétaire général du syndicat maritime nord, Eric Vercoutre. Pour le journal anglais, "si Eric Vercoutre était britannique, il serait en prison".

Habitué des titres et articles provocateurs, le tabloïd The Daily Mail a publié vendredi dernier un portrait critique sur Eric Vercoutre, le secrétaire général du syndicat maritime nord, impliqué dans le dossier MyFerryLink comme le relate le site NordLittoral. Le quotidien anglais a notamment critiqué "Eric Vercoutre et son syndicat minuscule (qui) ont créé les pires embouteillages transmanche de l’histoire moderne. Ils ont violé la loi et ont organisé des mutineries à bord. Si M. Vercoutre était Britannique, il serait maintenant en prison, mais ici en France, il continue à causer le désordre impunément".



Le quotidien rappelle le passé judiciaire d'Eric Vercoutre

Dans son article, le journaliste du Daily Mail s'interroge sur "qui est vraiment Eric Vercoutre? Comment s’est-il retrouvé en position d’étrangler la Grande-Bretagne en la privant de 75 % de ses importations ? Comment peut-il ruiner des millions de jours de vacances des Britanniques ? Comment un délégué syndical peut-il être propriétaire de sept maisons ?"

Il rappelle également le passé judiciaire du secrétaire général du syndicat maritime nord : 7 mois de prison avec sursis et 150 jours amendes à dix euros pour voies de faits en 2009 ainsi que sa mise en examen actuelle pour « abus de confiance, complicité et recel d’abus de confiance, faux et usage de faux en écriture privée ».

Eric Vercoutre accusé de toucher quatre fois le salaire des marins MyFerryLink

De son côté The Sun, quotidien le plus lu de Grande-Bretagne, a titré l'un des ses articles "le riche gauchiste français qui ruine des vacances d’été des Britanniques", accusant Eric vercoutre de gagner "6 000 livres (8 400 euros environ, ndlr) de rentes qu’il tire de ses biens immobiliers soit quatre fois le salaire mensuel des marins de MyFerryLink".

Ce jeudi déjà, les tabloïds britanniques appelaient l'armée de leur pays à intervenir à Calais et redoublaient de critiques contre la France accusée de couardise et d'irresponsabilité dans la gestion de la crise des migrants. The Sun, ajoutait même que "l'anarchie à Calais est une plaie purulente à la face de l'Europe".

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité