VIDEO. Line Renaud, la demoiselle from Armentières, fête ses 90 ans !

Line Renaud, lors de la remise des Cesars. / © MAXPPP
Line Renaud, lors de la remise des Cesars. / © MAXPPP

Line Renaud fête ses 90 ans. Retour sur un parcours incroyable, de Nieppe aux États-Unis, du cinéma au théâtre en passant par les chansons...

Par Jeanne Blanquart avec Christelle Massin

Printemps 2018 : Line Renaud se concentre. Infatigable, elle commence ce jour-là un nouveau tournage aux Thermes de Brides-les-Bains. La voici dans la peau d'une ancienne journaliste qui mène l'enquête dans les montagnes de Savoie. "Ça a de l'importance les décors", sourit la comédienne. 
 
Line Renaud, la demoiselle from Armentières, fête ses 90 ans !
>> Un portrait de Christelle Massin, avec Véronique Bril, Jérôme Dujardin et Marc Graff. 


Le décor qui l'a vue naître il y a 90 ans est fait de briques rouges et de ciel du Nord. Une famille très simple dans les brumes du Pont de Nieppe, prés d'Armentières. "J'habitais juste sur la frontière, à la barrière entre la France et la Belgique", raconte alors la jeune chanteuse. 

 

Une cabane, un succès


Personne n'aurait imaginé cette vie incroyable qui l'attendait entre la France et les États-Unis. Certains vous diront qu'il y a plusieurs femmes en elle. C'est en 1948 que Line Renaud fait sa première apparition aux actualités. Elle est cette très jolie jeune femme qui remet les bouquets aux coureurs du Tour de France.

Une chanson la rendue célèbre quelques mois plus tôt, "Ma cabane au Canada". Couronné Grand Prix du disque, le plus grand succès d'aprés-guerre se vendra à 1,3 million exemplaires. Le public découvre que l'auteur de la chanson est aussi le mari de Line, Loulou Gasté, le pygmalion, l'homme du destin. 
 
Line Renaud - MA CABANE AU CANADA


Mais pour Line, le hasard était déjà passé par là, dans les années 40. "Je chantais toujours avec mes petites amies, elles étaient toutes nerveuses pour l'inscription au conservatoire de Lille. J'ai dit mais qu'est-ce que vous voulez que je fasse avec ça ?", raconte alors Line Renaud. Après une audition réussie au théatre Sébastopol, les portes de Radio Lille peuvent s'ouvrir et l'aventure commencer pour la chanteuse au regard de velours.

 

Une vie de travail


La chanson et le travail : deux piliers désormais indissociables dans la vie de Line Renaud qui part à la conquête du cœur des Français. La petite fille espiègle qui chantait dans les cafés est devenue une femme.

L'histoire raconte que c'est Joséphine Baker qui lui donnera envie de faire du music-hall. "Elle m'a dit, tu verras, quand tu auras goûté à cela, tu ne pourras plus t'en passer. Et maintenant je crois que si Joséphine me voyait ce soir à la télévision elle aurait raison. Je ne conçois pas tellement l'avenir sans mener une revue."

Entre 1959 et 1962, elle court jour et nuit. Line n'a plus d'heure. Le Casino de Paris est devenu sa deuxième maison. 

 

Du Nord aux États-Unis


Sa terre natale, elle l'emporte avec elle quand elle part saisir sa chance aux États-Unis. Strass à Las Vegas, les plumes s'allongent un peu plus. La petite Frenchie séduit, elle illumine un duo avec Dean Martin et ses messages traversent l'Atlantique.

Quand elle revient en France, une femme l'attend : sa mère Simone. Dorénavant, elle ne se quitteront plus. Simone toujours à son bras, Line retrouve parfois les cousins du Nord, ceux qui ne sont jamais partis.

Alors, inconsciemment ou non, la femme sans enfants agrandit le cercle et d'autres familles apparaissent. Toutes invariablement feront corps autour d'elle : celle du théâtre, celle du cinéma aussi avec Dany Boon et les Chtis. Retour sur la terre natale, triomphe national : la boucle est bouclée.

Les années passent, mais entre la France et les États-Unis le cœur de Line balance toujours. Automne 2017 : à la vitesse d une météorite tous les souvenirs resurgissent.
Las Vegas lui offre une rue à son nom.
 
VIDEO. Etats-Unis : Line Renaud inaugure une rue à son nom à Las Vegas


Elle dit que l'âge ne l'a jamais inquiété, que le temps travaille pour elle. Elle est restée belle malgré les années, la petite fille du coron d'Armentières qui chantait dans les estaminets a réussi l'impossible : l'exploit d'infléchir le destin.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

toute l'actu musique

​​​​​​​Wattignies : les salariés de Babou en grève pour dénoncer leurs conditions de travail

Les + Lus