• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Avant la visite d'Emmanuel Macron, les attentes de l'Avesnois

Alors qu'Emmanuel Macron est attendu dans l'Avesnois ce soir, nous sommes allés à Fourmies, ville oubliée, depuis des dizaines d'années mais qui aimerait connaître la troisième révolution industrielle avec le Numérique.

Par J-L Manand

Nous retrouvons le maire de Fourmies dans ce qu'il appelle son "Fab Lab" : un espace gratuit, ouvert à tous, en centre-ville, pour apprendre à utiliser une imprimante 3D. Pour Mickael Hiraux, c'est bien la Troisième Révolution Industrielle qui sauvera Fourmies. Le numérique, le photovoltaïque, le télé-travail, les circuits courts, un éco-quartier... Bref, peu de moyens mais beaucoup d'idées.

Pour Mickael Hiraux, maire DVD de Fourmies : "il vaut mieux être pionnier plutôt qu'être encore les derniers, et de suivre et de récupérer les restes".
Avant la visite d'Emmanuel Macron, les attentes de l'Avesnois

Fourmies, c'est la ville oubliée. On a longtemps vécu ici dans la nostalgie du glorieux passé industriel.
Avec une grande mairie, un grand théâtre, de grandes maisons, de grandes filatures. Il était temps d'avoir de grands projets...

"J'ai l'impression qu 'il y a moisnd e défaitisme mainteantn qu'il y a quelques années... Les mentalités commencent à changer, selon moi. Il y a eu un passage à vide, dans les années 1985/90/95, il y a eu un passage à vide  à Fourmies, ça ne bougeait pas beaucoup, il faut dire la vérité," raconte Jean-Pierre, habitant de Fourmies, âgé de 63 ans

Retour au Fab-Lab. Un endroit qui bouscule l'image un peu vieillotte de la ville. Une ville où un tiers de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.

"Ici, c'est 23 millions d'euros qui partent en factures énergétiques tous les ans, portés à plus de 60% par les habitants dont 39% sont en précarité énergétique. Donc, arriver à transformer cette problématique énergétique, c'est un vrai enjeu pour Fourmies, pour les habitants", justifie Marie Henneron, responsable du projet "Troisième Révolution Industrielle" en mairie de Fourmies.

Le Président de la République ne s'arrêtera pas à Fourmies, mais le maire espère qu'il entendra enfin parler de Fourmies et de sa Troisième Révolution Industrielle.

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus