Covid-19 : l'obligation du port du masque étendue à l'ensemble des communes du Nord

Plusieurs villes ainsi que la métropole de Lille avaient déjà pris des mesures similaires dans les espaces publics les plus fréquentés.
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
L'obligation du port du masque pour lutter contre la progression du Covid-19 est désormais étendue à l'ensemble des communes du département du Nord, a annoncé le préfet du Nord dans un communiqué, diffusé ce vendredi 21 août. La préfecture s'appuie sur les derniers chiffres de la pandémie dans le département : un taux de positivité à 3,1% aux tests de dépistage réalisés dans le Nord à la date du 15 août (contre 2,4% la semaine précédente), un taux d'incidence (le nombre de cas confirmés pour 100 000 habitants) à 27,8 (contre 24,5 la semaine précédente), alors que le seuil de vigilance se trouve à 10.Dans la métropole lilloise, le taux d'incidence atteignait même 45,6 le 15 août, un chiffre très proche du seuil d'alerte fixé à 50.

La liste des espaces publics

"L’évolution des indicateurs sanitaires conduit Michel Lalande, préfet du Nord, à étendre l’obligation du port du masque à l’ensemble du département du Nord". Voici les espaces publics qui sont concernés dans les 648 communes du Nord : Une carte a également été mise en ligne par la MEL pour indiquer les rues et espaces concernés sur son territoire. Elle est consultable à cette adresse.

Le port du masque est par ailleurs rendu obligatoire "lors des manifestations sportives ou festives rassemblant une forte concentration de population", précise encore la préfecture.

"Le virus circule, et circule un peu trop", jugeait mercredi Daniel Camus, épidémiologiste à l'Institut Pasteur de Lille, pour qui il est impératif que la circulation du virus baisse avant l'automne : l'arrivée du virus grippal, qui possède des symptômes similaires mais un traitement très différent, risque alors de compliquer l'identification et la lutte contre le Covid-19, en surchargeant les médecins et les soins ambulatoires.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société