Covid-19 : le port du masque sera-t-il bientôt obligatoire à l'extérieur partout dans le Nord ? La mesure est envisagée

Dans une interview diffusée par BFM TV, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé qu'il était en discussion avec la préfecture et l'ARS concernant le port du masque obligatoire à l'extérieur dans le département du Nord. 

"Nous avons des discussions [sur l'obligation du port du masque à l'extérieur, ndlr] avec le préfet et le directeur de l’ARS du Nord ainsi qu’avec des élus compte tenu de la proximité avec la Belgique et des frémissements que nous pouvons y constater en termes d’activités du virus" a annoncé ce mercredi 29 juillet, le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Pour justifier cette annonce, le ministre s'appuie sur les dernières déclarations de l'Organisation mondiale de la Santé. "Elle reconnaît maintenant, un risque sérieux de transmission aérosol du virus."

Olivier Véran dit en avoir pris note et "recommande le port du masque notamment lorsqu’il y a une concentration de personnes, si vous êtes dans une rue où il y a plusieurs personnes et que vous n’êtes pas sûr de pouvoir garder la distance."Contactée, l'ARS a confirmé que des discussions étaient en cours et a annoncé qu'une réponse serait donnée ce jeudi 29 juillet. 

Le Nord placé en vigilance

Depuis dix jours, le département du Nord a dépassé le seuil symbolique des 10 contaminations pour 100 000 habitants selon les données de Santé publique France.

Aux derniers chiffres datant du 25 juillet, le taux d'incidence était de 17,3, c'est à dire que sur la semaine du 19 au 25 juillet, 17,3 nouveaux cas pour 100 000 habitants ont été relevés dans le Nord.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité