replay

REPLAY. Législatives 2024 : décryptez les enjeux du second tour dans notre page spéciale du 19/20

Avec 12 députés élus dès le premier tour dans le Nord-Pas-de-Calais, le Rassemblement National est arrivé largement en tête lors des élections législatives de ce dimanche 30 juin 2024. Comment se présente le second tour ? Triangulaires, désistements, alliances... Les dernières infos et les analyses dans notre page spéciale.

Le RN aux portes du pouvoir, des ténors balayés dès le premier tour, des triangulaires qui s'annoncent périlleuses... La rédaction de France 3 Nord-Pas-de-Calais consacre une page spéciale aux résultats des élections législatives du 30 juin 2024, à suivre en direct. Que faut-il retenir de cette soirée électorale ? Comment les partis et les candidats préparent-ils le deuxième round de dimanche prochain ? Quels sont les enjeux du second tour ? Décryptage dès 19h20.

Une participation record

64,2% des électeurs du Nord ont glissé un bulletin dans l'urne ce dimanche. Une hausse de 27 points comparée à 2022 ; seulement 37,3% des électeurs s'étaient alors déplacés pour le premier tour des législatives. 

Même chose dans le Pas-de-Calais où on atteint également un fort taux de participation avec 64,8% de votants. En 2022, ce taux n'était que de 41,63%.

>>> Revoir l'intégralité du premier tour des législatives sur france.tv ici

Un raz-de-marée pour le Rassemblement National

Sur les 33 circonscriptions du Nord-Pas-de-Calais, 12 connaissent déjà le nom de leur député, tous issus du parti de Jordan Bardella. Parmi eux, Marine le Pen, réélue dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais avec 58,04% des suffrages.

Dans le Pas-de-Calais, le RN dépasse même la barre des 50%.

Les triangulaires

Elles sont au cœur de la stratégie du second tour. Chez nous, 12 circonscriptions étaient dans ce cas de figure, 10 dans le Nord et 2 dans le Pas-de-Calais. Dans une stratégie de barrage face à l'extrême droite, les différents partis appellent au désistement de leurs candidats selon les cas de figure. Le report des voix vers un autre candidat pourrait permettre dans quelques circonscriptions à des candidats NFP ou de la majorité présidentielle de l'emporter. Depuis hier, les choses ne cessent d'évoluer ; il resterait 5 triangulaires, pour l'instant.

Analyse du scrutin d'hier, décryptage des enjeux du second tour, suivez dès 19h20 notre page spéciale présentée par Ophélie Masure, entourée d'experts. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité