DJ Gingerella la nuit, Maureen mixe avec passion : "il y a un réel manque de femme dans le domaine"

Maureen aime mixer les vinyles aux sonorités assez rétro avec des musiques des années 50, 60 et 70. Elle souhaite avec son association ramener un peu de fraîcheur à Lille et voir plus de groupe émergents se produire dans les cafés concerts, bars ou petits festivals.

Originaire de Lille Maureen Buczkowski est revenu s'y installer il y a un an. L'envie de mixer est là depuis longtemps et ça tombe bien car elle s'est rendu compte qu'il y a un réel manque de femme sur le devant de la scène. Grâce à des connaissances dans le domaine de la musique, elle a pu créér son association Ginger Kick Events. 

Son goût de la musique lui vient de son enfance, grâce à ses parents qui dès le plus jeunes age lui ont fait découvrir l'univers des concerts de rock dans les cafés concerts. Elle a pu découvrir le rock, le punk, le blues.

Elle mixe pour faire danser et chanter

N'arrivant plus a retrouver cette ambiance de cafés concerts différente des grandes salles, Maureen a souhaité se lancer dans cette activité pour la proximité avec les artistes.

Elle se retrouve dans un univers musical pas aussi moderne que ce que l'on peut trouver à l'heure actuelle. C'est plus un style des années 50, 60, 70 ou la plupart des morceaux parlent à beaucoup de gens. ils connaissent les paroles et peuvent danser dessus. Maureen évolue dans un univers assez hétéroclite.

Maureen mixe "à l'ancienne" avec des vinyles qui ont une sonorité particulière, c'est un autre médium que le digital, parfois ça ripe. C'est sujet aux vibrations. 

Un vinyle ça craque, ça a de l'âme

Maureen Buczkowski

>>> Écouter le podcast avec Maureen Buczkowski, ci-dessous

Comme le dit Maureen, quand elle mixe "c'est une autre personne, elle se transforme et vit le truc à fond". Elle adore pouvoir le transmettre et voir les gens danser. Pour elle, c'est la meilleure des récompenses. Cela signifie que les émotions que l'on essaye de faire passer sont bien ressenties.

Elle se lance donc malgré une grosse prise de risque dans l'organisation et la programmation de groupe émergents pour ne pas que les petites scènes indépendantes disparaissent mais aussi pour valoriser et faire découvrir des petits groupes.

Le PAF solidaire

Elle a déjà organisé une soirée qu'avec un groupe féminin trop rare à son goût. Elle aime quand les groupes développent un univers. Elle fait jouer des groupes qui viennent d'un peu partout en France et dans le Monde même si elle priorise une scène locale qu'elle met en avant pour les premières parties avec des groupes de la région ou alentours. 

Pour assister au concert Maureen propose un PAF solidaire, ce n'est pas un billet ou un tarif fixe c'est une participation au frais qui va de 5 à 7 euros ou plus si vous avez envie. Avec pour objectif de vaire venir le plus de monde possible, de rémunérer les groupes, puis de réunir des fonds pour investir dans du matériel.       

Maureen espère assurer la relève pour soutenir les créations musicales indépendantes, vous pouvez retrouver toutes les informations sur ses pages instagram et facebook.  

durée de la vidéo : 00h13mn00s
Hauts féminin avec Maureen Buczkowski ©France Télévisions

>>> Retrouvez l'intégralité de l'émission Hauts féminin avec Maureen Buczkowski alias DJ Gingerella et les autres épisodes de l'émission sur france.tv et en podcast.