Dernier jour pour Camaïeu : "c'est triste et très dur", s'émeut une salariée d'un magasin de Douai

Publié le
Écrit par Céline Brégand

Les 512 magasins Camaïeu, dont 33 dans les Hauts-de-France, ont définitivement tiré le rideau samedi 1er octobre au soir. À Douai, dans une des boutiques, les salariées ont affronté ce dernier jour avec le soutien des clientes.

"C'est triste et dur, très dur. Sept ans de CDD, embauchée depuis quatre mois… On repart sur rien", se désole Aurélia, seconde du magasin Camaïeu de Douai. Elle fait partie des 2 600 salariés à se retrouver sur le carreau après la décision de la liquidation de l'enseigne de prêt-à-porter nordiste par le tribunal de commerce de Lille.

L'émotion d'Aurélie est partagée par les clientes les plus anciennes et les plus fidèles. "On a mal au cœur pour elles. On les a connues toutes jeunes, elles ont tout donné. Et maintenant, elles n'ont plus rien", réagit une habituée. "C'était important d'être là en ce dernier jour, de soutenir le personnel", estime une jeune cliente.  

500 salariés concernés dans les Hauts-de-France

En tout, 512 magasins ont fermé leurs portes samedi soir, dont 33 dans les Hauts-de-France. Objectif : écouler les stocks avec des réductions jusqu'à moins 50%. "Ça fait des années que je suis cliente chez Camaïeu donc c'est un désastre. Je ne comprends pas qu'il n'y ait pas eu de choses faites pour que ça dure", a réagi une cliente, qui faisait la queue pour entrer dans le magasin samedi matin. 

Il faut le temps que la page se tourne, c'est comme un deuil.

Amandine, responsable magasin au Camaïeu de Douai

France 3 Hauts-de-France

L'enseigne de prêt-à-porter féminin disparaît 38 ans après sa création à Roubaix. Et les 2 600 salariés licenciés en France, dont 500 dans les Hauts-de-France, partent avec des perspectives à peine rassurantes. "On part avec le CSP [le contrat de sécurisation professionnelle est destiné au salarié licencié pour motif économique, ndlr]. On a un an de formation et notre salaire pendant un an. Mais il faut le temps que la page se tourne, c'est comme un deuil", estime Amandine, responsable magasin au Camaïeu de Douai.

Samedi soir, à 18h, le personnel a définitivement fermé la boutique de Douai, avec, comme seul réconfort la bienveillance et l'encouragement des clientes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité