Dunkerque : 21 personnes retenues en otage sur un cargo après une saisie massive de cocaïne

Des membres de l'équipage du cargo le Trudy, intercepté avec plus d'une tonne de cocaïne à son bord, ont été pris en otage par un groupe armé dans le port de Dunkerque, ce 11 octobre.

Selon nos sources, une prise d'otages en mer se serait déroulée dans la nuit du 10 au 11 octobre, aux alentours de 5h du matin. 21 membres d'équipage ont été retenus contre leur gré par un commando à bord du cargo le Trudy, immobilisé dans le port de Dunkerque. 

D'après nos confrères de la Voix du Nord, cette prise d'otage est liée à une importante saisie de cocaïne survenue le 1er octobre : le navire de commerce le Trudy avait été intercepté par les douanes avec plus d'une tonne de stupéfiants à son bord. Le cargo, qui navigait sous le pavillon du Libéria, avait alors été immobilisé dans le port de Dunkerque.

Selon l'AFP, qui cite une source policière, "vers 1h du matin, une dizaine d'individus ont séquestré une vingtaine de membres de l'équipage, certains ont été violentés. (...) Le but probable était de récupérer de la drogue et de l'argent" Le commando est pourtant reparti les mains vides, aux alentours de 5h du matin, non sans avoir fouillé le navire de fond en comble.

Les otages auraient en effet été ligotés et menacés, le groupe étant armé de bâtons en bois, mais "il n'y aurait a priori pas de blessures physiques graves parmi l'équipage", précise le parquet.  L'enquête ouverte pour "séquestration" a été confiée la police judiciaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers otages mer