Bébé retrouvé mort dans la rue à Cappelle-la-Grande : ce que l'on sait sur le drame

Que s'est-il passé ? Qui est la mère de l'enfant ? Où en est l'enquête ?

Le nouveau-né a été retrouvé mort au pied d'un immeuble de Cappelle-la-Grande
Le nouveau-né a été retrouvé mort au pied d'un immeuble de Cappelle-la-Grande © France 3

Que s'est-il passé ? 

Un nouveau-né a été retrouvé mort dans la nuit de samedi à dimanche au pied d'un immeuble à Cappelle-la-Grande, près de Dunkerque (Nord).

Selon le témoignage de la mère, l'enfant aurait été jeté de la fenêtre du premier étage. "Elle explique qu'entendant son père venir, elle a jeté l'enfant par la fenêtre de sa chambre, qui se trouve au premier étage de l'habitation", a raconté le procureur de la République de Dunkerque, Sébastien Piève.

C'est un passant qui a découvert le nouveau-né sur un trottoir et alerté les secours, qui ont tenté de le ranimer, en vain.
 

Bébé retrouvé mort dans la rue à Cappelle-la-Grande : ce que l'on sait sur le drame ©France 3 Nord Pas-de-Calais


Qui est la mère de l'enfant ? 


La mère est étudiante en droit à Lille. Elle est âgée de 21 ans et vit chez ses parents. En état de choc, elle a été dans un premier temps hospitalisée avant d'être entendue par la police.

Elle a été placée en garde à vue pour "meurtre sur mineur de moins de 15 ans" à l'issue de son hospitalisation, garde à vue qui a été prolongée dimanche soir. Elle est toujours entendue ce lundi. On s'achemine vers une mise en examen et un placement en détention provisoire.

Où en est l'enquête ? 

L'enquête, confiée à la sûreté urbaine du commissariat de Dunkerque, s'oriente sur la piste du déni de grossesse et de l'infanticide. 

Lors de son audition, la mère a livré le récit d'un déni de grossesse, en vertu duquel "elle s'est retrouvée à mettre au monde seule cet enfant alors qu'elle se trouvait dans sa chambre chez ses parents", a rapporté le magistrat.

Selon elle, l'enfant était mort-né, mais les premières constatations médico-légales semblent contredire cette version, a-t-il ajouté, précisant qu'une autopsie serait réalisée lundi.

La jeune femme "s'exprime bien et a un bon niveau intellectuel", a-t-il jugé. Ses parents ont été aussi placés en garde à vue, "pour déterminer si des faits peuvent leur être reprochés". A l'issue des gardes à vue lundi soir, une information judiciaire devrait être ouverte.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter