Covid-19 : le carnaval de Dunkerque 2021 officiellement annulé

Patrice Vergriete, maire de Dunkerque, vient officiellement d'annoncer l'annulation de l'édition 2021 du carnaval de Dunkerque. En cause, la détérioration rapide de la situation sanitaire. Les élus du dunkerquois espèrent "faire vivre l'esprit carnavalesque sous d'autres formes."

Illustration de la foule réunie en 2017 pendant le carnaval de Dunkerque.
Illustration de la foule réunie en 2017 pendant le carnaval de Dunkerque. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Dans le contexte de crise sanitaire, l'annonce semblait inévitable... elle vient d'être officialisée par le maire de Dunkerque Patrice Vergriete : l'édition 2021 du carnaval de Dunkerque n'aura pas lieu. Face à la détérioration "rapide" de la situation sanitaire ces dernières semaines, précise le communiqué, "les maires de l'agglomération ont décidé en responsabilité d'annuler les bandes de carnaval et les jets de harengs organisés par les municipalités."

Chaque année, des dizaine de milliers de personnes assistent à la fête entre les mois de janvier et de mars.

"Imaginer le carna-virus"

L'annonce intervient à deux mois des dates du carnaval 2021, avec pour objectif de travailler sur d'autres événements qui pourraient faire vivre l'esprit festif, sans toutefois prendre de risque.

"C’est aux maires de donner le la, nous le faisons aujourd’hui pour deux raisons : la situation sanitaire a atteint un niveau très grave d’une part et parce que cela nous laisse d’autre part le temps de travailler ensemble pour essayer de faire vivre l’esprit carnavalesque dans le Dunkerquois sous d’autres formes."

Patrice Vergriete, maire de Dunkerque le 20 octobre 2020

Deux mois donc pour réfléchir à une version revisitée. Patrice Vergriete "invite d’ailleurs les Dunkerquois à imaginer comment on peut faire le Carna-virus !"

"Une catastrophe"

Patrick Crockey, président de l’association du Sporting Dunkerquois et organisateur du fameux Bal du Sporting, est clair. "C’est une catastrophe" pour l’agglomération et pour l’aviron dunkerquois particulièrement. En 2020, le bal du Sporting avait déjà dû être annulé. "Le bal représente 80% de nos besoins financiers pour faire tourner le club, accueillir les 150 licenciés, payer le matériel, les locaux… énumère-t-il. En 2020, on est déjà à -126 000 euros rien qu’avec l’annulation du bal de mars dernier. Je ne sais plus quoi penser."

Même si "la santé publique passe avant tout", il s’attendait à une décision plus tardive, pour pouvoir clôturer l’année 2020 avant de penser à l’avenir. "On essayait de ne pas y penser" concède-t-il, un peu désabusé par l'annonce tant redoutée. Alors imaginer un "carna-virus" ? Sans lui. "Faire un bal de carnaval sans bandes, ça me semble délicat. On peut toujours, si ça va un peu mieux, faire une soirée et des manifestations, avance Patrick Crockey, mais ça ne sera pas un Carnaval."

Le maire de Dunkerque Patrice Vergriete sera l'invité d'Hélène Tonnellier dans le 19/20 de France 3 Nord Pas-de-Calais ce mardi 20 octobre.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets