Dunkerque : appel de la CGT au blocage du terminal pétrolier du 7 au 10 janvier

Dunkerque : appel de la CGT au blocage des terminaux pétroliers du 7 au 10 janvier / © Magro Kr
Dunkerque : appel de la CGT au blocage des terminaux pétroliers du 7 au 10 janvier / © Magro Kr

La Fédération CGT de la Chimie appelle à un blocage de toutes les installations pétrolières dont le terminal pétrolier de Dunkerque pendant 96 heures, du 7 au  10 janvier, pour obtenir le retrait du projet de réforme des retraites. 

Par Noémie Javey

"Ce gouvernement n'entend rien, il faut mettre davantage de pression", a estimé Thierre Defresne, délégué syndical CGT chez Total. Avec la Fédération CGT de la Chimie, il appelle à un blocage de toutes les installations pétrolières - raffineries, terminaux pétroliers, dépôts - dont les terminaux de Dunkerque pendant 96 heures, du 7 au 10 janvier. 
 

Le délégué syndical précise qu'il s'agit de bloquer la sortie des produits pétroliers et non d'arrêter la production : "Nous verrons ensuite, au vu de la mobilisation à la rentrée du lundi 6 janvier à la SNCF et à la RATP, au vu aussi du caractère massif ou non des manifestations de la journée interprofessionnelle du 9 janvier, s'il faut aller au-delà et mettre les installations à l'arrêt".
 

Le secteur pétrolier ne veut pas se retrouver isolé comme en 2016


Le secteur pétrolier veut "participer à la mobilisation mais ne souhaite pas se retrouver isolé comme en 2016". Lors des mobilisations contre la loi Travail en 2016, une grève reconductible de 24 jours avec arrêt des installations avait été décidée. "On ne veut pas être le fer de lance, on veut soutenir à plein le mouvement", résume le délégué syndical. 

A terme, ce mouvement pourrait entraîner une pénurie d'essence comme ce fut le cas en 2016. 

Une première pour le terminal pétrolier de Dunkerque ? 


Le terminal pétrolier de Dunkerque (port où les tankers peuvent accoster pour charger ou décharger du pétrole brut et des produits pétroliers) n'a pas encore connu de blocage. En 2016, deux dépôts de carburants avaient été bloqués à Dunkerque pendant quatre jours.
 

Et le 6 décembre 2019, pas de blocage mais une grève du personnel qui avait "perturbé les expéditions de carburants", selon Benjamin Tange, responsable CGT sur place. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus