Dunkerque : les douaniers mobilisés pour exprimer leur colère à l'approche du Brexit

Les douaniers sont de nouveaux mobilisés. Ils organisent une opération escargot sur l’autoroute A16 avant de se rendre devant la direction régionale des oduanes à Dunkerque pour exprimer leur colère. 

Cela fait un mois jour pour jour que les douaniers sont mobilisés. Ils se sont donné rendez-vous sur le parking du centre commercial de Grande-Synthe. De là, ils ont convergé vers la direction régionale des douanes, rue de Paris, à Dunkerque. Pour se faire remarquer, les douaniers ont décidé d’emprunter l’autoroute A16 pour s’y rendre, créant de fortes perturbations dans le sens Grande-Synthe vers Dunkerque.
 


Cette manifestation a lieu dans le prolongement de la grève du zèle des douaniers menée ces dernières semaines. Les douaniers dénoncent un manque de moyens face au Brexit et demandent au ministre de l’Action et des Comptes Publics, Gérald Darmanin, une réaction rapide. Malgré l'enveloppe de 14 millions d'euros proposée par leur Ministre de tutelle pour tenter de sortir de la crise, les douaniers restent mobilisés. 
 

Ils étaient environ 150 manifestants, remontés contre leur direction. Ils auraient reçu des ordres de mission particuliers, où l'on peut lire ce message : compte tenu de la situation exceptionnelle du trouble à l’ordre public, ne pas exercer de contrôles à visée de luttes contre la fraude. Une abération pour les douanbiers mobilisés.
 

Les agents effectuent quand même les contrôles, mais c’est inadmissible d’avoir des ordres contradictoires avec l’essence même de notre métier


Les grévistes ont tenté d'interpeler leur directeur, sans succès. Ils assurent poursuivre le mouvement tant que leurs revendications ne sont pas entendues.  

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité